Vaud: Les députés vaudois ne retouchent pas au budget
Publié

VaudLes députés vaudois ne retouchent pas au budget

Des amendements d'Ensemble à gauche visant à modifier le projet de budget 2018 de l'Etat de Vaud ont été rejetés mercredi en première lecture.

Le Grand Conseil a approuvé le projet de budget 2018 au terme de la première lecture, mercredi.

Le Grand Conseil a approuvé le projet de budget 2018 au terme de la première lecture, mercredi.

Keystone

Le projet présente un léger excédent de 60'000 francs pour près de 9,5 milliards de charges. Le deuxième débat interviendra la semaine prochaine. Les députés ont largement rejeté la quinzaine d'amendements présentés pour l'essentiel par le groupe Ensemble à Gauche (5 députés).

La gauche radicale a tenté en vain d'augmenter les crédits pour les subsides maladie, les hôpitaux ou l'Office des bourses. Le chef des finances cantonales Pascal Broulis a rappelé que 229 postes supplémentaires étaient inscrits au budget: «c'est beaucoup. L'Etat remplit sa mission avec des renforcements», a dit le conseiller d'Etat.

Verrouillage des débats

L'examen budgétaire s'est souvent limité à un échange entre les élus d'Ensemble à Gauche et les conseillers d'Etat concernés, suscitant l'agacement de certains députés, qui ont regretté l'allongement inutile des discussions. Le ton est brièvement monté: à gauche, certains se sont offusqués du «verrouillage» des débats. «Il n'y a pas de volonté de museler», a rétorqué Pascal Broulis.

Les chefs de département ont constamment demandé aux députés de s'en tenir au projet de budget, où les arbitrages ont déjà été faits. Le canton présente un budget positif pour la 12e année consécutive.

(ats)

Votre opinion