Publié

Le décodageLes dessous du Tornaygate

Les Valaisans se déchirent autour de l’avenir du chef des Finances valaisannes, Maurice Tornay. Qui s’accroche à Oskar Freysinger…

par
Eric Felley
Mis en cause dans la gestion des affaires valaisannes, Maurice Tornay n’entend pas lâcher son poste. Il pourrait revendiquer un troisième mandat.

Mis en cause dans la gestion des affaires valaisannes, Maurice Tornay n’entend pas lâcher son poste. Il pourrait revendiquer un troisième mandat.

Keystone

1. Les affaires qui s'accumulent Avec l’affaire Giroud, le dossier Cleusix et la mauvaise gestion de l’Hôpital du Valais, Maurice Tornay est appelé à démissionner du Conseil d’Etat valaisan. Le président de la Commission de gestion du Grand Conseil, Narcisse Crettenand (PLR), a mis le feu aux poudres la semaine dernière. Le coprésident de l’UDC du Valais romand Jérôme Desmeules estime, lui, qu’il doit reconnaître sa responsabilité dans la gestion de l’affaire du chirurgien Bettschart et des décès survenus. Mais, soutenu par le PDC, Maurice Tornay s’estime injustement attaqué et refuse d’envisager son retrait.

Votre opinion