Berne: Les deux cadres de l'UDC condamnés font recours
Publié

BerneLes deux cadres de l'UDC condamnés font recours

Condamnés fin avril à une peine pécuniaire avec sursis pour discrimination raciale, Martin Baltisser et sa suppléante Silvia Bär n'acceptent pas la sentence.

Martin Baltisser et Silvia Bär.

Martin Baltisser et Silvia Bär.

Keystone

Martin Baltisser l'a annoncé ce vendredi matin 12 juin sur les ondes de la radio publique alémanique SRF. Les deux cadres du parti font recours auprès de la Cour suprême du canton de Berne contre le verdict prononcé en première instance, parce qu'ils luttent pour la liberté d'expression. «Il doit être possible de présenter les choses telles qu'elles se sont passées», a-t-il dit.

Plainte déposée par deux Kosovars

Silvia Bär et Martin Baltisser ont été condamnés en avril par le Tribunal régional de Berne à une peine pécuniaire avec sursis. Ils ont été reconnus coupables dans l'affaire de l'annonce de leur parti intitulée «Des Kosovars poignardent un Suisse». La juge a estimé que l'expression dans le titre de l'annonce constituait une généralisation inadmissible et indifférenciée.

Pour leur défense, les deux cadres de l'UDC ont fait valoir que leur parti ne voulait pas mettre tous les Kosovars dans le même panier, mais seulement évoquer cet incident qui s'est déroulé à Interlaken. L'UDC n'avait pas l'intention de discriminer quelqu'un, mais a voulu dénoncer des agissements criminels. La plainte avait été déposée par deux Kosovars.

(ats)

Votre opinion