20.11.2014 à 14:25

Les deux requérants grièvement blessés hors de danger

Feu aux Tattes

Les deux hommes grièvement blessés lors de l'incendie du centre de requérants d'asile des Tattes, à Vernier (GE) sont hors de danger.

Le rez-de-chaussée de l'aile gauche où s'est produit l'incendie ne sera disponible avant février.

Le rez-de-chaussée de l'aile gauche où s'est produit l'incendie ne sera disponible avant février.

Keystone

Ils ont pu quitter les soins intensifs des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) , a indiqué l'Hospice général jeudi à l'ats.

La dernière victime qui se trouvait encore aux soins intensifs dans un caisson hyperbare suite à une intoxication à la fumée a pu en sortir, a précisé Bernard Manguin, porte-parole de l'institution.

L'enquête pour déterminer les causes de l'incendie se poursuit, a indiqué jeudi le Ministère public. Pour ses besoins, deux personnes ont été interpellées, a relevé le porte-parole de l'Hospice général.

Travaux à venir

Quant au centre des Tattes, l'Hospice général attend des résultats d'analyse avant de procéder aux travaux de réfection de l'aile droite et des trois étages, qui devraient pouvoir se faire rapidement. Il faut encore déterminer si une dépollution est nécessaire, a relevé le porte-parole.

Le rez-de-chaussée de l'aile gauche où s'est produit l'incendie ne sera disponible avant février. Dans l'intervalle, les résidents restent dans les abris de protection civile des Trois-Chênes (100 places) et des Libellules, (80 places). Les requérants y bénéficient des mêmes conditions qu'aux Tattes, avec une ouverture 24 heures sur 24, a expliqué M.Mauguin.

Un décès

Le sinistre qui a éclaté dans la nuit de lundi à mardi a causé la mort d'un requérant d'asile érythréen de 29 ans. Il a été intoxiqué par la fumée. Quarante personnes ont été blessés, dont onze grièvement. Le pronostic vital était engagé pour les deux victimes désormais hors de danger. Les victimes ont essentiellement souffert d'intoxication à la fumée ou de polytraumatismes après s'être défenestrées pour échapper aux flammes.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!