Les dinosaures pourraient avoir été victimes de deux astéroïdes

Publié

CatastropheLes dinosaures pourraient avoir été victimes de deux astéroïdes

Des scientifiques ont découvert un nouveau cratère dans l’Atlantique qui indiquerait qu’une autre météorite géante est tombée à la même époque que celle du Mexique.

par
Michel Pralong
Les dinosaures pourraient avoir vécu un double enfer.

Les dinosaures pourraient avoir vécu un double enfer.

Getty Images/iStockphoto

La thèse aujourd’hui la plus communément admise pour expliquer la disparition des dinosaures est celle d’une météorite de 12 km de diamètre qui s’est écrasée à l’endroit de l’actuelle péninsule du Yucatán au Mexique. Elle y a laissé un cratère de 180 km de diamètre et provoqué un cataclysme et un hiver nucléaire qui a fini par avoir raison de l’espèce dominante sur Terre.

Mais selon une nouvelle découverte, les dinosaures n’auraient vraiment pas eu de chance car ils auraient subi non pas une mais deux chutes d’astéroïdes géants. Des scientifiques ont repéré un deuxième cratère situé à 350 km des côtes de la Guinée et de la Guinée-Bissau. Appelé Nadir, du nom d’un mont sous-marin voisin, ce cratère mesure neuf kilomètres de diamètre, explique ZME Science. Il est enfoui sous plusieurs centaines de mètres de sédiments mais les données sismiques ont révélé sa structure circulaire avec un rebord surélevé et un pic central dû au rebond du sol après s’être enfoncé suite à l’impact.

Un tsunami de 900 mètres de haut

Selon l’étude publiée dans «Science Advances», l’astéroïde qui a provoqué ce cratère devait mesurer 400 mètres de diamètre, donc bien plus petit que celui du Mexique. Reste qu’il aurait tout de même causé un énorme cataclysme ainsi qu’un tsunami haut de 900 mètres! Les scientifiques britanniques et américains, auteurs de l’étude, estiment que cette deuxième catastrophe s’est produite il y a environ 66 millions d’années (avec une marge d’erreur de 500 000 ans) soit la même estimation que l’impact de Chicxulub.

Le cratère a été repéré au large des côtes africaines.

Le cratère a été repéré au large des côtes africaines.

Science Advances

Plusieurs explications sont proposées pour expliquer cette «simultanéité». Certains astéroïdes sont accompagnés d’une petite lune, les deux seraient donc tombés sur Terre, l’impact dans l’Atlantique étant causé par la petite lune. Une deuxième possibilité est que cet astéroïde soit déjà passé près de la Terre précédemment et, suite à la force gravitationnelle, se soit brisé en deux morceaux qui se sont plus tard écrasés sur notre planète.

Une troisième explication est une collision d’astéroïdes dans l’espace, qui a provoqué de nombreux fragments et entraîné une pluie de météorites abondante durant une période. Ainsi, le cratère Boltysch en Ukraine, de 24 km de diamètre et estimé à 65,4 millions d’années pourrait faire partie de ce même groupe d’impacts.

Reste que les scientifiques n’ont pas encore la preuve absolue que le cratère Nadir ait été formé par un astéroïde. Pour cela, il faudra analyser des échantillons du sol. Une demande de forage a été déposée.

Ton opinion

9 commentaires