Inclusivité – Les diplômes de l’Uni de Genève ne seront plus genrés
Publié

InclusivitéLes diplômes de l’Uni de Genève ne seront plus genrés

L’université supprime la mention «Madame» ou «Monsieur» sur les titres décernés.

par
R.M.
Dès janvier 2023, les diplômes n’auront plus la mention «Madame» ou «Monsieur».

Dès janvier 2023, les diplômes n’auront plus la mention «Madame» ou «Monsieur».

Unige

L’Université de Genève a annoncé «supprimer toute référence au genre» sur les diplômes qu’elle délivrera dès janvier 2023. Résultat: la mention «Madame» ou «Monsieur» disparaîtra. De la même manière, l’institution conférera dorénavant le grade de «doctorat», plutôt que celui de «docteur» ou «docteure». L’université indique suivre ainsi la même démarche que «la plupart des hautes écoles universitaires suisses».

Comme souvent avec les thématiques de genre ou l’inclusivité, cette décision a engendré des réactions très contrastées et parfois véhémentes. Certains applaudissent et se disent fiers de leur université. D’autres pestent: «Appeler quelqu’un par son titre, Madame/Monsieur, c’est quand même une marque d’égard il me semble», peut-on lire. Le «GHI» note que sur Facebook, l’annonce a été faite le 1er avril. Un internaute a donc cru à une blague…

«L’Unige applique depuis mars 2020 une rédaction inclusive et épicène et une directive interne qui permet, à la demande, de pouvoir utiliser son prénom, son nom mais également son genre d’usage à l’université», explique au journal genevois Juliette Labarthe, directrice du Service égalité et diversité de l’Université. Il est précisé que cette nouveauté intervient peu après une décision politique contraire. Le Grand Conseil genevois a en effet approuvé le 17 mars une motion visant à bannir l’écriture inclusive des textes publiés par l’Administration cantonale.

Votre opinion