Publié

WEF 2012Les directeurs d'entreprises cèdent au pessimisme

Les incertitudes économiques inquiètent les chefs d'entreprises. Près de la moitié (48%) des 1258 entrepreneurs de 60 pays interrogés s'attend à un déclin de l'économie mondiale en 2012.

Les directeurs d'entreprises ont perdu de leur optimisme, sans toutefois céder à la panique de 2008.

Les directeurs d'entreprises ont perdu de leur optimisme, sans toutefois céder à la panique de 2008.

Keystone

Quelque 40% d'entre eux (35% en Suisse) tablent même sur une amélioration de leur chiffre d'affaires cette année, en dépit des tourments conjoncturels mondiaux.

Les directeurs d'entreprises ont perdu de leur optimisme, sans toutefois céder à la panique de 2008. Quelque 40% d'entre eux (35% en Suisse) tablent même sur une amélioration de leur chiffre d'affaires cette année, en dépit des tourments conjoncturels mondiaux.

Les incertitudes économiques inquiètent cependant. Près de la moitié (48%) des 1258 entrepreneurs de 60 pays interrogés s'attend à un déclin de l'économie mondiale ces douze prochains mois. Et seuls 15% escomptent une embellie, selon la 15e enquête annuelle «Global CEO Survey» du cabinet PricewaterhouseCoopers présentée mardi à Davos, à la veille du Forum économique mondial (WEF).

L'an passé, une majorité se disait «très optimiste». Cette année, au contraire, l'»on ressent la déception des CEO face à l'évolution de l'économie mondiale et à la reprise poussive. L'optimisme qui avait grandi - certes timidement - depuis 2008 faiblit à nouveau». Ce phénomène est mondial», observe Markus R. Neuhaus, directeur général de PwC Suisse, cité dans le communiqué.

Ton opinion