Tempête sur Washington Aucune preuve trouvée d'un projet d'assassinat d'élus au Capitole

Suivez le fil des événements en direct, après la prise du Capitole et la demande en destitution du président américain Donald Trump.

Votre opinion

Lundi, 18.1.2021
04:49

S’il se réforme, le réseau social conservateur «Parler» pourra revenir sur Apple, selon Tim Cook

Le réseau social conservateur Parler, suspendu de téléchargements par Apple pour incitation à la violence, pourra y retourner s’il réforme la modération de son contenu, a indiqué le PDG d’Apple, Tim Cook, dimanche.

Interrogé sur Fox News, le dirigeant du groupe de Cupertino en Californie a justifié la suspension du réseau, prisé par les partisans de Donald Trump, du fait des «incitations à la violence» dans le contexte de l’attaque du Capitole du 6 janvier. Après la fermeture du compte Twitter de Donald Trump, les grands de la tech Google, Apple et Amazon ont expulsé Parler de leurs services le 9 janvier.

«Nous avons examiné les appels à la violence» dans les messages «et considérons qu’il y a une limite entre la liberté d’expression et l’incitation à la violence», a déclaré le patron d’Apple. «Nous avons seulement suspendu le réseau», a précisé Tim Cook «alors, s’ils réforment leur politique de modération, ils pourront revenir» dans la boutique en ligne de la marque à la pomme, a-t-il ajouté.

01:31

Twitter suspend le compte d’une élue de l’ultra-droite

Twitter a temporairement suspendu dimanche le compte de Marjorie Taylor Greene, une députée de l’ultra-droite républicaine, adepte des théories complotistes de QAnon, pour avoir enfreint aux règles d’intégrité du discours sur le réseau social, a indiqué le bureau de l’élue.

Cette élue de Georgie avait tweeté plus tôt dimanche sur les élections sénatoriales de son État, arguant de fraude. Son compte est suspendu pour douze heures.

Dimanche, 17.1.2021
03:19

Pas de preuve d’un projet d’assassinat d’élus au Capitole

Les enquêteurs du ministère américain de la Justice n’ont jusqu’ici trouvé aucune preuve que les émeutiers ayant attaqué le Capitole la semaine dernière aient eu pour projet de capturer et assassiner des élus.

Lors d’une audience vendredi devant un tribunal de l’Arizona, relative à la détention d’un des émeutiers, Jacob Chansley, un conspirationniste QAnon, les procureurs fédéraux sont revenus sur leurs précédentes accusations selon lesquelles des partisans du président Donald Trump projetaient de «capturer et assassiner des élus» lors de l’attaque du 6 janvier à Washington.

Lors d’une précédente déposition devant le tribunal, les procureurs avaient invoqué ce projet d’assassinat pour réclamer le maintien en détention de Jacob Chansley, 33 ans, devenu célèbre dans le monde entier après avoir été photographié torse nu en tenue de chaman à cornes durant l’émeute. Vendredi, les procureurs de l’Ariozona ont retiré leur accusation après que le ministère de la Justice eut indiqué qu’en dépit d’appels, lors de l’attaque, à capturer certains élus et à tuer le vice-président Mike Pence, aucune preuve n’avait été trouvée qui montre qu’un tel projet était sérieusement envisagé.

Samedi, 16.1.2021
22:19

Biden promet des décrets dès le premier jour de sa présidence

Joe Biden signera une série de décrets dès le premier jour de sa présidence, mercredi, notamment pour ré-engager les États-Unis dans l’accord de Paris sur le climat, a annoncé samedi son futur chef de cabinet, Ron Klain.

Le passage de ces premières mesures par décret évitera au nouveau chef de l’État d’en passer par le Congrès et en particulier le Sénat, qui pourrait devoir se consacrer à la procédure de destitution de Donald Trump.

Autre mesure figurant parmi la douzaine de décrets annoncés, la levée de l’interdiction d’entrée sur le territoire américain visant les ressortissants de plusieurs pays, principalement à majorité musulmane. Cette interdiction avait été promulguée quelques jours seulement après la prise de fonctions de Donald Trump, en janvier 2017.

21:34

Un homme lourdement armé arrêté près du Capitole

Un homme lourdement armé a été arrêté vendredi à Washington alors qu’il cherchait à passer un des nombreux points de contrôles près du Capitole, où Joe Biden prêtera serment dans quelques jours, selon un rapport de la police.

Wesley Allen Beeler, originaire de Virginie, s’est présenté vendredi soir à un point de contrôle à quelques encablures du Capitole, détaille un rapport de police consulté samedi par l’AFP, confirmant une information de CNN.

La police a retrouvé une arme de poing chargée et plus de 500 cartouches de munitions en possession de l’individu. Il a été arrêté dans la foulée.

En réaction au violent assaut contre le Capitole par des partisans pro-Trump le 6 janvier, Washington a pris ces derniers jours des allures de camp retranché avec ses blocs de béton et ses fils barbelés.

16:55

Biden recrute pour «réparer» la politique étrangère US

Le président élu Joe Biden a finalisé samedi la composition de son équipe diplomatique, qui comprendra beaucoup d’anciens de l’ère Obama, avec la volonté marquée de rompre avec l’unilatéralisme de Donald Trump et de «réparer» la politique étrangère américaine.

Le futur chef d’Etat avait déjà annoncé, fin novembre, avoir choisi un autre ancien de l’administration Obama, Antony Blinken, au poste crucial de secrétaire d’Etat.

La numéro deux de la diplomatie américaine sera Wendy Sherman (71 ans), déjà conseillère diplomatique sous Bill Clinton avant de devenir sous-secrétaire d’Etat aux Affaires politiques lors du second mandat de Barack Obama.

Le futur président veut ainsi «restaurer le leadership moral et mondial» des Etats-Unis, appuyé sur ces alliés. «L’Amérique est de retour», a-t-il résumé.

03:00

La Floride mobilise la Garde nationale pour faire face aux menaces de violences

Le gouverneur de Floride a ordonné vendredi la mobilisation de la Garde nationale de cet Etat du sud-est du pays pour faire face aux menaces de violences, une semaine après l’assaut du Capitole par des militants pro-Trump. Le décret du gouverneur républicain Ron DeSantis sera en vigueur jusqu’au 24 janvier, et stipule que la Garde nationale devra venir en aide aux forces de l’ordre locales et fédérales en cas de troubles.

01:26

Arrestation d’un homme appelant à prendre les armes face aux partisans de Trump

La justice fédérale américaine a procédé vendredi à l’arrestation d’un homme en Floride ayant appelé à prendre les armes face aux manifestants pro-Trump, au moment où les autorités sont sous tension après les violences au Capitole du 6 janvier.

Daniel Baker, un habitant de Tallahassee, la capitale de la Floride, a été arrêté pour avoir appelé à confronter les manifestants qui se rassembleront dimanche devant le siège du gouvernement de cet Etat du sud-est des Etats-Unis, a affirmé le ministère de la Justice dans un communiqué.

«Les extrémistes résolus à la violence, venant de n’importe quel extrême du spectre politique et social, doivent être stoppés, et seront stoppés,» a déclaré Lawrence Keefe, procureur fédéral pour le district nord de la Floride. «Nous ne mettrons pas fin à nos efforts pour détecter, dissuader, et entraver quiconque planifie d’inciter ou commettre des violences», a-t-il ajouté.

01:25

Trump accorde la Légion du mérite au roi du Maroc Mohammed VI

Le président sortant Donald Trump a accordé vendredi la prestigieuse Légion du mérite des États-Unis au roi du Maroc, Mohammed VI, pour son «impact positif» sur le paysage politique du Moyen-Orient, citant notamment la normalisation des relations avec Israël.

«Le roi Mohammed VI a fait progresser le partenariat durable et solide entre le royaume du Maroc et les Etats-Unis dans tous les domaines», a souligné la Maison Blanche dans un communiqué.

Vendredi, 15.1.2021
22:14

Biden prévoit l’ouverture de «milliers» de centres de vaccination

Le président élu Joe Biden a annoncé vendredi son intention d’ouvrir des «milliers» de centres afin d’accélérer la campagne de vaccination aux Etats-Unis.

«Nous allons déployer la totalité des ressources du gouvernement fédéral pour mettre en place des milliers de centres de vaccination de proximité», dans des gymnases ou des stades, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse dans son fief de Wilmington dans le Delaware.

Le plan du futur président prévoit aussi la mobilisation de 100'000 soignants pour administrer les vaccins.

Son projet est ambitieux: le président élu souhaite que 100 millions de doses soient injectées pendant ses 100 premiers jours de mandat.

19:55

Mike Pence et Kamala Harris se sont parlé par téléphone

Le vice-président sortant Mike Pence et sa successeure Kamala Harris se sont parlé jeudi par téléphone, a indiqué vendredi à l’AFP une source proche.

Cette conversation marque un contraste net par rapport à la relation qu’entretiennent Donald Trump et le président élu Joe Biden. A cinq jours de l’investiture, le président sortant n’a toujours pas félicité le démocrate pour sa victoire électorale.

18:48

Trump quittera Washington mercredi matin, avant l’investiture de Biden

Le président américain Donald Trump quittera Washington mercredi matin, quelques heures avant l’investiture de son successeur démocrate Joe Biden, ont indiqué vendredi plusieurs médias américains.

Donald Trump, qui avait annoncé il y a plusieurs jours qu’il n’assisterait pas à la prestation de serment de Joe Biden, s’envolera pour son club de Mar-a-Lago en Floride où il a l’intention de s’installer.

18:46

Un général à la retraite chargé d’un audit sur la sécurité du Capitole

La cheffe des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi a annoncé vendredi avoir demandé à un général à la retraite de mener un audit sur la sécurité du Capitole, après l’assaut «dévastateur» de manifestants pro-Trump le 6 janvier.

«Pour protéger notre démocratie, nous devons désormais soumettre la sécurité du Capitole américain à un examen scrupuleux», a déclaré la présidente de la Chambre des représentants en conférence de presse.

Le général à la retraite Russel Honoré, responsable des opérations militaires lors de l’ouragan Katrina en 2005, sera chargé de cet «audit immédiat».

18:44

L’esplanade face au Capitole fermée pour l’investiture de Joe Biden

Le «National Mall», l’immense esplanade au pied du Capitole à Washington, sera fermé au public pour l’investiture du président Joe Biden le 20 janvier, ont annoncé vendredi les autorités. Cette mesure exceptionnelle a été justifiée par des motifs de sécurité.

Seules les personnes dûment accréditées seront autorisées à pénétrer dans la zone où, traditionnellement, se rassemblent par centaines de milliers les partisans du président élu pour assister à sa prestation de serment. Celle-ci, à midi, marque officiellement son début de mandat.

L’accès au Mall sera restreint du 15 au 21 janvier et peut-être au-delà, a précisé dans un communiqué le National Park Service, l’administration gestionnaire des terrains fédéraux aux Etats-Unis.

17:22

Biden va annoncer son plan de vaccination des Américains

Le président élu américain Joe Biden continue vendredi de dérouler le programme qu’il entend mettre en oeuvre à la Maison Blanche, en détaillant ses mesures pour accélérer la vaccination des Américains contre le Covid-19, alors que la planète approche des 2 millions de morts.

A cinq jours de sa prestation de serment à Washington, capitale qui prend des allures de camp retranché avec ses blocs de béton, ses fils barbelés et ses patrouilles militaires, le démocrate s’exprimera à 15H45 (20H45 GMT) depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware.

Voulant s’afficher comme l’homme désormais à la manoeuvre après la deuxième mise en accusation historique de Donald Trump, il a dévoilé jeudi un plan de relance économique titanesque de 1900 milliards de dollars.

12:38

Les mesures annoncées la nuit dernière par Biden

S’exprimant devant quelques journalistes dans son fief de Wilmington, sans accepter de questions, le président élu des États-Unis a promis, le nuit dernière (heures suisses), un «nouveau chapitre» et s’est dit «optimiste» en dévoilant un plan de relance titanesque de 1900 milliards de dollars pour venir en aide aux ménages et aux entreprises, frappés par la pandémie.

Au menu: de nouveaux chèques directs de 1400 dollars par personne aux familles, un salaire minimum doublé à 15 dollars de l’heure, la prolongation des aides au chômage ou encore des aides pour les États et collectivités locales. Vendredi, il détaillera le volet pour accélérer la vaccination massive des Américains contre le Covid-19, dans un pays qui continue de battre des records de décès quotidiens de la pandémie et pourrait franchir d’ici son entrée en fonctions la barre des 400 000 morts.

12:29

Capitole: les émeutiers cherchaient à «capturer et assassiner» des élus

Les partisans du président Donald Trump cherchaient à «capturer et assassiner des élus» durant l’assaut contre le Capitole à Washington la semaine dernière. Des procureurs américains l’affirment dans des documents judiciaires.

Un dossier déposé par le ministère de la Justice devant un tribunal demande le maintien en détention de Jacob Chansley, ce conspirationnniste QAnon photographié torse nu et en tenue de chaman à cornes durant l’émeute dans le bureau du vice-président Mike Pence.

«Des preuves solides, dont les propres paroles et actions de Chansley au Capitole, montrent que le dessein des émeutiers du Capitole était de capturer et assassiner des élus du gouvernement des Etats-Unis», écrivent les procureurs à propos de l’assaut du 6 janvier.

02:24

Biden sur l’économie: «On ne peut pas se permettre de rester les bras croisés»

Face à l’ampleur de la crise économique, «on ne peut pas se permettre de rester les bras croisés», a souligné jeudi le futur président américain Joe Biden, en présentant son plan de relance gigantesque.

Anticipant les critiques sur le fait que ce nouveau plan pourrait creuser la dette du pays et grever les finances publiques, le président élu a relevé que «le retour sur investissement en matière d’emplois, d’égalité raciale empêchera les dommages économiques sur le long terme». «Les bénéfices seront bien supérieurs au coût» de ce plan, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

Jeudi, 14.1.2021
23:11

Joe Biden va dévoiler un plan d’aide de 1900 milliards de dollars

Le futur président Joe Biden va dévoiler jeudi soir un plan d’aide à l’économie d’un montant total de 1900 milliards de dollars qu’il souhaite faire voter immédiatement et qui comprend des chèques directs de 1400 dollars aux familles, ont indiqué deux hauts responsables.

Ces responsables, qui ont requis l’anonymat, ont également précisé que l’administration Biden allait demander de faire voter un salaire minimum de 15 dollars de l’heure, soit un peu plus double de ce qui est versé actuellement sur le plan fédéral. Ce plan est ambitieux mais réalisable, ont-ils jugé.

De plus, ces aides, présentées comme des mesures d’urgence, seront complétées «dans les prochaines semaines» par un plan d’investissements innovants destiné à la reprise économique.

Le plan comprend aussi des aides d’un montant de 350 milliards de dollars aux Etats et aux collectivités locales, dont les finances ont beaucoup souffert de la pandémie de Covid-19. Cette proposition risque de susciter l’ire des républicains au Sénat, qui avaient bloqué fin 2020 tout plan de soutien économique comprenant des fonds pour les municipalités. Elle est de nature à compliquer l’adoption du plan Biden car les démocrates disposent d’une très courte majorité au Congrès.

21:45

Enquête ouverte

Une enquête a été ouverte jeudi sur les efforts du Pentagone pour lutter contre la montée de l’extrémisme au sein des forces armées américaines, alors que des militaires et anciens militaires sont accusés d’avoir participé aux violences du 6 janvier au Congrès.

Le bureau de l’Inspecteur général du Pentagone, un organisme indépendant chargé d’enquêter sur cette administration tentaculaire qui gère une population de plus de deux millions de soldats, a indiqué dans un communiqué que cette enquête débuterait avant la fin du mois.

Dans une lettre ouverte également publiée jeudi, 14 sénateurs démocrates ont indiqué avoir demandé à l’Inspecteur général de mener cette enquête, soulignant que «le Pentagone reconnaît l’existence du problème mais a échoué à mettre en oeuvre un plan détaillé pour y répondre».