21.02.2019 à 08:19

Les emojis débarquent sur les plaques minéralogiques

Australie

L'État du Queensland va offrir un choix limité de cinq émoticônes pour décorer sa plaque. On n'est pas près de voir cela en Suisse.

par
Michel Pralong
Un emoji avec lunettes de soleil met un peu de bonne humeur sur votre plaque.

Un emoji avec lunettes de soleil met un peu de bonne humeur sur votre plaque.

PPQ Instagram

Quoi de plus tristounet qu'une plaque minéralogique? Certains États américains permettent toutefois de la personnaliser en y écrivant des mots. Mais c'est en Australie que va apparaître la première décoration de plaque minéralogique: l'emoji.

Dès le 1er mars, dans l'État du Queensland, les automobilistes pourront égayer leur plaque en y ajoutant, en plus des lettres et chiffres obligatoires (mais dont le choix est libre), une émoticône. Pas question toutefois (du moins pour l'instant) de voir circuler des symboles de crotte, d'aubergine ou de l'un des 2800 petits dessins qui illustrent nos SMS. Le choix se limite à cinq emojis du petit personnage jaune: lunettes de soleil, yeux en cœur, clin d’œil, sourire et mort de rire. À noter que le Queensland n'a choisi que des symboles joyeux, pas question d'afficher sa grogne ou sa colère sur sa plaque. Cet élément, purement décoratif, a un prix: 500 dollars australiens, soit 360 francs suisses. L'occasion de faire rentrer quelques sous dans les caisses de l'État.

Deux des cinq emojis disponibles.

Deux des cinq emojis disponibles.

Limitations suisses

Et si la Suisse suivait le mouvement, histoire de donner un peu de couleur à nos plaques fédérales et d'alimenter un peu plus le fonds pour les routes ou la sécurité? En fait, la plaque personnalisée existe déjà, mais sous une forme très limitée. L'automobiliste peut acheter sur demande ou aux enchères une combinaison de chiffres particulière, comme 222 222, par exemple. Ainsi, dans le canton de Vaud, une plaque à nombre spécial, compris entre 1 et 9999 sera mise aux enchères pour 2000 francs minimum. 1000 francs jusqu'à 10 999 et 300 francs ensuite.

Mais la fantaisie suisse s'arrête là. L'article 82 de l'OAC (Ordonnance réglant l’admission à la circulation routière) fixe des règles hyper strictes pour les inscriptions sur les plaques minéralogiques: outre les chiffres, les lettres du canton et les blasons, pas question pour les véhicules ordinaires d'ajouter quoi que ce soit d'autre. Interrogé sur un éventuel assouplissement de ce règlement, Pascal Chatagny, chef du Service des automobiles et de la navigation vaudois nous répond: «À ma connaissance, la Confédération n’a pas l’intention de procéder à des modifications.» Si jamais un politicien veut lancer l'idée...

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!