Suisse: Les saisies de contrefaçons ont doublé l’an dernier
Publié

SuisseLes saisies de contrefaçons ont doublé l’an dernier

La pandémie de coronavirus a eu une influence sur le nombre de contrefaçons saisies aux frontières suisses. Le trafic de cocaïne et d’héroïne connaît aussi une hausse.

par
Comm/JBA
La fermeture des magasins en 2020 a fait progresser le commerce en ligne et le trafic de contrefaçons.

La fermeture des magasins en 2020 a fait progresser le commerce en ligne et le trafic de contrefaçons.

Pixabay (illustration)

L’essor du commerce en ligne a entraîné une augmentation significative du nombre de contrefaçons d’articles de marque, constate ce jeudi, l'Administration fédérale des douanes (AFD). Dans ses statistiques annuelles, l’AFD constate que les chiffres 2020 sont fortement influencés par la pandémie de COVID-19. En revanche, les documents falsifiés découverts ont été moins nombreux et les recettes perçues par l’AFD ont légèrement fléchi.

Le nombre de contrefaçons d’articles de marque mises en sûreté dans le trafic des marchandises de commerce a nettement augmenté: avec 4433 cas, soit une hausse de plus de 50% par rapport à 2019 (2906 cas). Les marchandises découvertes sont principalement des montres, des bijoux, des lunettes, des sacs et des porte-monnaie.

Les raisons de cette augmentation sont non seulement l’attrait accru du commerce en ligne lié à la fermeture des magasins à cause du Covid-19, mais aussi à l’augmentation des contrôles postaux effectués par l’AFD. En raison de l’augmentation du commerce en ligne ainsi que des commandes plus petites et par conséquent plus fréquentes des entreprises, les déclarations en douane ont augmenté significativement pour atteindre les 50 millions, contre 40 millions en 2019.

Dans le domaine des stupéfiants, les quantités d’héroïne (55 kg en 2020 contre 20 kg en 2019) et de cocaïne saisies (162 kg en 2020 contre 124 kg en 2019) ont également augmenté. Rien qu’au cours d’un contrôle au poste frontière de Thayngen (SH) en avril, l’AFD a trouvé 30 kilos de cocaïne. Les stupéfiants avaient été importés en Suisse dans le compartiment de chargement d’un camion. De façon générale, les découvertes dans le domaine de la contrebande et de la criminalité sont restées au même niveau que l’année précédente.

La diminution du nombre de documents falsifiés est probablement due en premier lieu aux restrictions d’entrée extraordinaires. Le nombre de passeports falsifiés mis en sûreté est tombé à 142, soit environ la moitié du nombre de l’année précédente. Le nombre de médicaments et produits dopants découverts a également diminué, avec 7486 envois saisis.

Médicaments illégaux

Par rapport à l’année précédente, les recettes globales de l’AFD ont légèrement diminué en 2020, passant de 23,0 milliards de francs à 21,8 milliards de francs. La majeure partie de la baisse est due à la diminution des recettes de la taxe sur la valeur ajoutée, car moins de marchandises ont été importées durant cette année particulière.

Par ailleurs, les importations illégales de médicaments en Suisse ont légèrement baissé l’an dernier. En collaboration avec l’AFD, Swissmedic a recensé 6733 cas d’importations illégales en 2020 contre 7781 l’année précédente. Les stimulants de la fonction érectile restent en tête de la liste.

En ce qui concerne les pays d’origine, Singapour dépasse l’Inde pour la première fois, puis viennent ensuite des pays européens qui servent en fait de zone de transit. Swissmedic émet un avertissement particulier pour certaines préparations dites d’origine végétale qui renferment des principes actifs chimiques non déclarés. Ces derniers qui ont été décelés dans des liquides amaigrissants ou stimulant l’érection présentent un risque particulièrement grand pour la santé, rappelle l’autorité d’autorisation et de surveillance des produits thérapeutiques.

Votre opinion

2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Quelqun

05.03.2021, 19:26

Pour être heureux, il faut acheter. C'est la télé qui le ressasse depuis des années. Avec la lessive truc, les biscuits machins et le dernier téléphone bidule. Éteignez vos tv et allumer votre cerveau.

John Gambler

04.03.2021, 09:57

et c'est très très bien ainsi !! déjà, commander sur le web est une aberration économique, on torpille l'économie de notre pays, on n'a personne vers qui se retourner en cas de problème et pire que tout, la contrefaçon !!!!! quel besoin pour le quidam d'avoir le nom Lorex sur sa montre ou Attle sur son smartphone ???? je pose la question à tous ceux qui sont rentés par l'achat de camelote de ce type, si une personne prend votre identité, votre CV , vos infos relatives à votre fortune, etc.. pour obtenir des avantages ( emploi, prêt bancaire, etc..) , allez-vous l'accepter ??? la contrefaçon est une usurpation d'identité, du vol simple