Curling: Les équipes suisses invaincues après 3 matches
Actualisé

CurlingLes équipes suisses invaincues après 3 matches

Tant la formation masculine du CC Genève que les filles du CC Aarau ont parfaitement débuté les championnats d'Europe.

Le skipper suisse Peter De Cruz en action.

Le skipper suisse Peter De Cruz en action.

Keystone

Les équipes de Suisse ont démarré de la meilleure des manières «leurs» championnats d'Europe à St-Gall. Tant la formation masculine du CC Genève que les filles du CC Aarau ont remporté leurs trois premiers matches ce week-end.

Le CC Genève n'a disputé qu'une partie dimanche, dominant l'Allemagne 9-4 après avoir battu la veille les Pays-Bas et la Norvège. Les trois premiers ends ont été serrés, avant que la formation de Peter De Cruz se détache nettement au 4e. Sans avoir l'avantage du dernier coup, les Suisses ont alors placé trois pierres parfaitement protégées très près du centre de la maison, que le skip allemand Alexander Baumann n'a pas pu déloger.

Le score est ainsi passé à 2-5 et les Genevois n'ont plus rien lâché, commettant très peu d'erreurs. Valentin Tanner, Peter De Cruz et Benoît Schwarz ont d'ailleurs brillé par leur régularité et leur grand pourcentage de réussite (plus de 90%) au cours de cette rencontre, dans laquelle les Allemands - cinquièmes des derniers Européens - ont abandonné au 9e end.

Plus dur que prévu pour Aarau

Le CC Aarau - qui disputera comme les Genevois les JO 2018 à Pyeongchang - a pour sa part décroché deux succès dimanche. Au lendemain d'une victoire 9-4 contre le Danemark, Marlene Albrecht, Esther Neuenschwander, Manuela Siegrist et la skip Silvana Tirinzoni ont dominé l'Allemagne (8-5) puis la Hongrie (8-6).

Les Suissesses ont dû davantage s'employer que prévu face à l'Allemagne, qui a dominé durant les trois premiers ends. Sous pression dans le 5e end, la skip germanique Daniela Jentsch a cependant craqué, et la Suisse a pu «voler» trois pierres pour se détacher à 5-2.

Le CC Aarau a fait plus rapidement la différence face aux Hongroises, menant 4-2 après avoir «volé» deux pierres dans le 3e end. La messe était dite après le coup de deux réussi dans le 7e end, au terme duquel les Suissesses menaient 7-4.

(si)

Votre opinion