Données: Les espions sur la piste du chocolat
Actualisé

DonnéesLes espions sur la piste du chocolat

Sébastien Fanti fait l’objet d’une fiche pour avoir offert un œuf en chocolat à l’entourage du premier ministre Manuel Valls. Il dénonce l’inutilité de ce fichage.

par
Eric Felley
«Je veux savoir ce que le SRC déduit de ces informations, pourquoi celles-là?», Sébastien Fanti, préposé valaisan à la protection des données

«Je veux savoir ce que le SRC déduit de ces informations, pourquoi celles-là?», Sébastien Fanti, préposé valaisan à la protection des données

Laurent Crottet

En avril 2015, à l’occasion de la visite en Suisse du président français François Hollande, l’avocat valaisan Sébastien Fanti avait offert un œuf en chocolat à l’attention de l’entourage du premier ministre Manuel Valls. Par ce geste, le Valaisan, aujourd’hui préposé à la protection des données de son canton, avait voulu remercier certaines personnes du cabinet du premier ministre, qui l’avaient introduit à Matignon.

Votre opinion