Innovation: Les États-Unis adoptent un antimoustique suisse

Publié

InnovationLes États-Unis adoptent un antimoustique suisse

Une solution novatrice pour éviter les piqûres de moustique créée dans un laboratoire de Bâle-Campagne est désormais commercialisée aux USA.

par
Laura Juliano
Constitué d’une molécule présente dans le pamplemousse, ce nouveau répulsif naturel peut aider à limiter la recrudescence de maladies transmises par les piqûres de moustique.

Constitué d’une molécule présente dans le pamplemousse, ce nouveau répulsif naturel peut aider à limiter la recrudescence de maladies transmises par les piqûres de moustique.

Pixabay

L’entreprise suisse Evolva, basée à Reinach dans le canton de Bâle-Campagne a synthétisé une molécule révolutionnaire pour repousser les moustiques en collaboration avec l’agence américaine CDC (Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies). Baptisée «Nootkato», celle-ci est désormais commercialisée sur le territoire américain, comme le révèle le New York Times.

Un produit naturel

Cette molécule serait aussi efficace que le DEET, un répulsif contre les insectes connus depuis les années 1950 qui permet de tuer tiques, mouches hématophages et moustiques. Puisqu’elle est naturellement présente dans le cèdre et le pamplemousse, elle serait moins risquée pour la santé et pourrait même être ingérée sans causer de dommage.

Il s’agit d’une évolution intéressante pour contrer la recrudescence des maladies transmises par les insectes, comme la maladie de Lyme et le paludisme.

Ton opinion

1 commentaire