Migration - Les États-Unis débloquent 92 millions de francs pour l’Afghanistan
Publié

MigrationLes États-Unis débloquent 92 millions de francs pour l’Afghanistan

Washington va consacrer près de 92 millions de francs pour « répondre à des besoins urgents et imprévus» de réfugiés et migrants afghans. Joe Biden avait annoncé début juin le retrait complet des troupes américaines du pays d’ici au 31 août.

Le président américain Joe Biden avec, à sa droite, son ministre des Affaires étrangères Antony Blinken le 20 juillet 2021 à Washington.

Le président américain Joe Biden avec, à sa droite, son ministre des Affaires étrangères Antony Blinken le 20 juillet 2021 à Washington.

AFP

La Maison-Blanche a annoncé vendredi avoir débloqué quelque 92 millions de francs pour faire face aux urgences migratoires liées à la situation en Afghanistan, selon un communiqué. Ces fonds pourront être utilisés de façon unilatérale ou multilatérale, a précisé l’administration américaine.

Il s’agit de «répondre à des besoins urgents et imprévus» de réfugiés et migrants afghans, y compris les interprètes et autres assistants de l’armée américaine qui demanderaient à bénéficier d’un programme spécial de visa mis en place par les Etats-Unis.

39 millions d’Afghans dans le besoin

Les troupes américaines doivent boucler leur retrait d’Afghanistan fin août, alors que le pays est le théâtre d’une offensive tous azimuts des talibans, ce qui fait redouter une crise humanitaire.

Les Nations unies ont estimé récemment que la moitié des quelque 39 millions d’Afghans ont besoin d’aide, et ont appelé la communauté internationale à maintenir son soutien financier au pays.

L’état de l’aviation suscite l’inquiétude des officiels afghans

À l’approche du retrait militaire américain prévu fin août, des élus afghans se sont inquiétés, vendredi, de l’état de leur aviation au moment où les talibans affirment étendre leur contrôle dans le pays.

Le président américain Joe Biden a évoqué la question lors d’une conversation téléphonique avec son homologue afghan Ashraf Ghani, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué vendredi. Le soutien militaire américain à Kaboul dépend de l’adoption du budget 2022 de Défense, actuellement en cours de négociation au Congrès.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires