Ciel! - Les étoiles filantes vont nous en mettre plein la vue
Publié

Ciel!Les étoiles filantes vont nous en mettre plein la vue

Les conditions devraient être bonnes pour observer les Perséides s’embraser dans le ciel, surtout dans la nuit de jeudi à vendredi.

par
Michel Pralong
L’idéal est de s’éloigner de toute source de pollution lumineuse pour observer le spectacle.

L’idéal est de s’éloigner de toute source de pollution lumineuse pour observer le spectacle.

Getty Images

Faisons un vœu, mais cette année devrait être la bonne pour observer la pluie d’étoiles filantes des Perséides. Les conditions météo de cet été 2021 ont été pourtant exécrables, mais le beau est revenu juste à temps pour assister à un spectacle qui, en 2020, avait été gâché par un ciel voilé et une grosse lune gibbeuse et, en 2020, par des nuages nuageux. Cette fois, mis à part un risque local d’orages, cela devrait être magnifique.

D’autant que cette année, ce sont 428 communes des cantons de Vaud, Neuchâtel, Fribourg et du Valais qui ont été invitées à participer au projet Perséides. Cela consiste à éteindre l’éclairage public dans la nuit du 12 au 13 août, moment où la pluie d’étoiles filantes atteint son apogée. C’est important puisque, comme on l’a constaté à Orbe (VD), berceau du projet, l’éclairage de Lausanne masquait le tiers du ciel les deux dernières années. La ville a fait un effort en 2021, elle va éteindre ses principaux monuments (comme la cathédrale, la tour Haldimand et la cheminée de Pierre-de-Plan). C’est mieux que rien.

La Lune ne gênera pas

La nuit du 12 au 13 août, nous serons en outre trois jours avant le premier quartier de Lune, elle sera donc couchée en deuxième partie de nuit et ne viendra pas gêner les observations. Rappelons que le phénomène des Perséides survient lorsque la Terre croise le chemin des débris laissés derrière elle par la comète Swift-Tuttle. Cela se produit chaque année entre, environ, le 20 juillet et le 25 août, avec un pic d’intensité entre les 11 et 15 août, la nuit la plus active étant celle du 12 au 13 août.

Cette année, on estime que l’on devrait pouvoir voir environ 110 étoiles filantes par heure, avec deux pics le 12 août à 22 heures et le 13 août à 3 h 37 (la même nuit, donc). Pour jouir du spectacle, l’idéal est donc de se rendre dans un endroit éloigné de toute pollution lumineuse, en altitude c’est encore mieux. Il faut ensuite s’étendre confortablement sur le dos et regarder (après avoir laissé vos yeux s’habituer une vingtaine de minutes à l’obscurité) en direction du nord-est, vers la constellation de Persée. Il existe notamment des applications de carte du ciel à télécharger sur votre smartphone.

Et si vous ne pouvez pas sortir pour assister à l’événement, on trouve sur internet des diffusions en direct depuis plusieurs observatoires, comme celui du télescope virtuel en Italie (voir ci-dessous) ou, celui de Lowell, en Arizona. Bon nombre d’observatoires en Suisse organisent également des événements lors des dates du passage des Perséides.

Votre opinion