Actualisé

Swatch groupLes exportations de montres dopent les ventes

Le chiffre d'affaires brut du géant horloger a bondi de 14% comparé à l'année précédente. Il franchit ainsi un nouveau palier après avoir déjà franchi la barre des 7 milliards de francs un an plus tôt.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Swatch Group, le numéro un de l'horlogerie en Suisse, a battu son propre objectif de ventes en 2012 et les prévisions les plus optimistes des marchés, dépassant la barre des 8 milliards de francs suisses de chiffre d'affaires.

En 2012, les ventes du groupe ont atteint 8,1 milliards de francs (6,7 mds EUR) en 2012, soit une hausse de 14% par rapport à l'exercice précédent, soit mieux que les 7,999 milliards de francs suisses prévus par le consensus des analystes interrogés par l'agence AWP. Les analystes les plus optimistes anticipaient des ventes de 8,07 milliards d'euros.

A 09h06, le titre gagne 0,14% à 500,5 francs suisses, dans un marché en hausse de 0,13%. Swatch Group a enregistré une des plus fortes progressions de la Bourse suisse en 2012, le cours de l'action ayant bondi de plus de 31% sur l'année.

Le segment des montres et de la bijouterie, la principale activité du groupe, a affiché une croissance de ses ventes de 15,6% à 7,2 milliards de francs suisses. «Le groupe a fait mieux que l'ensemble de l'industrie en termes d'exportations», a commenté Rene Weber, analyste chez Vontobel dans une note de recherche.

Nouveau record

L'année 2012 a été un excellent crû pour l'industrie horlogère suisse, les exportations de montres ayant atteint un nouveau record, malgré un tassement de la croissance en Chine durant l'automne. La division production de Swatch, qui produit des calibres horlogers et des pièces destinées à la fabrication de montres a vu ses recettes augmenter de 10,1%, à 2,2 millions de francs.

Connu pour ses montres en plastiques multicolores, Swatch Group est également le premier fabricant de composants horlogers. L'horloger s'attend à de bons bénéfices net et opérationnel sur l'ensemble de l'exercice 2012. Les chiffres seront publiés au plus tard le 21 février, mais Swatch Group publie régulièrement ses résultats de manière anticipée.

Le groupe table sur une croissance saine pour l'année 2013, sans donner de précisions chiffrées. Dans un entretien accordé en décembre au journal Le Temps, Nick Hayek, le directeur général du groupe avait dit s'attendre à une croissance de 5 à 7% pour l'ensemble de l'industrie horlogère suisse.

(ats)

Votre opinion