Actualisé 20.02.2018 à 09:24

SuisseLes exportations horlogères ont bondi de 12,6%

Elles ont notamment profité de la dynamique des mois précédents. Les marchés asiatiques jouent un grand rôle dans ces résultats.

Les ventes horlogères à l'étranger ont gagné 12,6% sur un an.

Les ventes horlogères à l'étranger ont gagné 12,6% sur un an.

Keystone

Les exportations horlogères ont bien démarré l'année, profitant de la dynamique des mois précédents et d'un effet de base favorable. Leur valeur a bondi en janvier de 12,6% sur un an pour s'établir à 1,6 milliard de francs.

De nombreux marchés ont enregistré des hausses importantes en janvier, à l'instar de Hong Kong ( 21,3%), qui a affiché sa plus forte progression mensuelle en plus de cinq ans, a indiqué mardi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). Les exportations vers la cité-Etat ont atteint 242,2 millions de francs.

En hausse encore plus marquée, la Chine ( 44,3%) s'est hissée à la deuxième place, dépassant les Etats-Unis (-1,9%), dont le recul dure depuis plus de deux ans. Comme ses voisins asiatiques, le Japon ( 12,9%) a confirmé la bonne tenue des derniers mois.

Marchés européens en retrait

Les marchés européens se sont montrés en peu en retrait à l'exception de la France ( 19%). Le Royaume-Uni a rebondi de 4,6%, alors que l'Allemagne (-4,1%) a perdu du terrain, ainsi que l'Italie (-4,7%).

Les principaux groupes de matières ont tous vu leur valeur augmenter. Les montres en acier et bimétalliques ont apporté la plus forte contribution, précise la FH dans son relevé mensuel. Les volumes totaux de montres-bracelets ont affiché une progression de 2,5% à 1,9 million de pièces.

Après plus de deux ans de baisse, les montres de moins de 200 francs ont continué de perdre du terrain en janvier aussi bien en valeur qu'en nombre de pièces.

La dynamique se poursuit

Les autres segments ont, en revanche, tous connu des croissances soutenues. Les garde-temps entre 500 et 3000 francs se distinguent avec une hausse de 20,8% en valeur et de 19,8% en nombre de pièces.

Pour rappel, les horlogers helvétiques ont retrouvé le sourire l'an dernier. L'année 2017 a été marquée du sceau de la reprise, après deux exercices de fort recul. Les exportations horlogères de la Suisse ont enregistré une progression de 2,7% à près de 20 milliards de francs.

Les exportations suisses en recul

En revanche, les exportations de la Suisse ont reculé de 4,2% en janvier, sur une base désaisonnalisée, par rapport au sommet de décembre, poursuivant malgré tout sur leur lancée pour signer leur deuxième meilleur résultat. Les importations se sont elles envolées de 7,5%.

En termes réels, soit corrigées de l'inflation, les exportations se sont affaiblies de 5,1%, à 18,9 milliards de francs, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Les importations ont augmenté de 3,8% en termes réels, à 17,6 milliards, établissant un record mensuel.

A l'exportation, les principaux groupes, hormis l'horlogerie, n'ont pas réussi à confirmer les bons résultats du mois précédent et ont accusé une baisse. Poids lourd de l'exportation, les produits chimiques et pharmaceutiques ont reculé de 5,3%.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!