Publié

Réglé comme une horloge?Les facéties de Frédéric Beigbeder

Il a fallu tout le bagou du dandy parisien pour dégeler l’atmosphère lors de la dernière cérémonie du Grand prix d'horlogerie de Genève. Morceaux choisis.

par
Lematin.ch

Cérémonie du Grand prix d'horlogerie de Genève.

Le Grand Prix d'horlogerie de Genève, c’était le 15 novembre dernier. Cette année, les organisateurs ont fait appel à Adriana Karembeu (pour le charme) et Frédéric Beigbeder (pour l’esprit) afin d’agrémenter une soirée ponctuée par la traditionnelle remise de trophées qui récompensent nos horlogers méritants. Les spectateurs étant en droit d’attendre quelques envois caustiques et autres traits d’esprit, ils n’ont pas trop eu l’occasion d’être déçus à en croire ce montage qui comprime les saillies verbales de l’écrivain-cinéphile.

Votre opinion