Etats-Unis: Les factures d'AT&T enrichissaient les escrocs
Publié

Etats-UnisLes factures d'AT&T enrichissaient les escrocs

Les abonnés se voyaient facturer 9 dollars par mois pour un service d'annuaire inexistant. L'argent partait dans la poche d'escrocs et trafiquants de drogue.

Non seulement, AT&T a laissé ces entreprises facturer ses abonnés sans vérifier l'existence réelle du service offert, mais en plus elle percevait une commission pour le faire

Non seulement, AT&T a laissé ces entreprises facturer ses abonnés sans vérifier l'existence réelle du service offert, mais en plus elle percevait une commission pour le faire

Keystone

La compagnie de téléphone américaine AT&T va payer 7,5 millions de dollars pour dédommager des clients indûment facturés de sommes qui servaient à financer des escrocs et des trafiquants de drogue, a annoncé lundi la Commission fédérale des télécommunications américaine (FCC).

L'escroquerie a été découverte par l'agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA) lors d'une de ses enquêtes. Les abonnés se voyaient facturer sur leurs relevés 9 dollars par mois pour un service d'annuaire. Mais en fait, ce service n'existait pas et l'argent allait directement dans la poche d'escrocs et de trafiquants de drogue.

«Une facture de téléphone ne doit pas servir à des trafiquants de drogue, des gens qui blanchissent de l'argent sale et d'autres parties tierces peu scrupuleuses pour voler l'argent des consommateurs américains», a affirmé le responsable de la division judiciaire de la FCC, Travis LeBlanc.

La DEA enquêtait sur deux entreprises de la région de Cleveland (Ohio, nord) qu'elle soupçonnait de se livrer à des activités illégales. Cela lui a permis de découvrir le stratagème concernant le faux service d'annuaire qu'elle a ensuite signalé à la FCC.

Non seulement, AT&T a laissé ces entreprises facturer ses abonnés sans vérifier l'existence réelle du service offert, mais en plus elle percevait une commission pour le faire, a souligné la FCC. «Des compagnies de téléphone comme AT&T ont le devoir de s'assurer que les facturations de parties tierces sont légitimes et approuvées par l'abonné», a souligné la FCC.

AT&T va donc rembourser ses abonnés floués à hauteur de 6,8 millions de dollars et également payer une amende de 950.000 dollars au Trésor américain.

La FCC a rappelé que sur les cinq dernières années elle a pris plus de 30 mesures contre des compagnies de téléphone facturant indûment leurs abonnés pour un montant total de 360 millions de dollars. AT&T avait déjà à ce titre payé 104 millions de dollars en 2014.

jld/soe/faa

(AFP)

Votre opinion