Publié

CyclismeLes favoris forfaits, Suter et Hartmann en profitent

Les titres de champions de Suisse du contre-la-montre, à Steinmaur (ZH), sont revenus à des outsiders. La faute à la peur du Covid.

par
Robin Carrel
(Steinmaur)
Joel Suter a profité de l’absence de plusieurs cadors pour devenir champion de Suisse du contre-la-montre.

Joel Suter a profité de l’absence de plusieurs cadors pour devenir champion de Suisse du contre-la-montre.

RCA

Stefan Küng, devenu papa mardi, avait annoncé son forfait en amont. Mais la liste n'a fait que s'allonger, dans les heures suivantes. La peur du coronavirus, avant de grandes échéances pour les femmes (Giro) comme pour les hommes (Tour de France), a confiné toutes les stars ou presque que compte le cyclisme suisse.

Stefan Bissegger, Johan Jacobs, Reto Hollenstein n'étaient pas au départ, alors qu'ils étaient annoncés en matinée. Chez les dames, Elise Chabbey ne s'était pas inscrite. Marlen Reusser, qui se remet du Covid, a laissé son maillot à croix blanche. Les vététistes Alessandra Keller et Nicole Koller, qui étaient sur le Tour de Suisse quelques jours plus tôt, ont aussi dit non.

Si on dit que les absents ont toujours tort, on n'en est plus très sûrs aujourd'hui… Mais les champions de Suisse sacrés dans le canton de Zurich ce jeudi auront au moins eu le mérite d'avoir parfaitement profité de l'occasion et, sur leur CV, personne ne pourra jamais leur enlever cette médaille d'or au niveau national.

Chez les élites dames, c'est la très polyvalente Elena Hartmann qui a remporté le titre national, devant Melanie Maurer et Michelle Stark. Chez les messieurs, le paletot du chrono sera porté pendant une année par Joel Suter (Team UAE), qui a devancé Mauro Schmid (Quick Step) et Tom Bohli (Cofidis). Le Morgien Robin Froidevaux s'est classé 4e et... avant-dernier chez les pros.

Jan Christen confirme

Dans les catégories juniors, c'est forcément le jeune Jan Christen qui était le plus épié. Le coureur sous contrat pour 5 ans avec le Team UAE de Tadej Pogacar, et qui évolue actuellement avec la «Pogi Team» du Slovène, a largement dominé la catégorie des moins de 19 ans. Il a devancé deux Romands: le Fribourgeois Ilian Barhoumi à 37'' et le Valaisan Tim Rey à 39''.

Le petit prodige argovien, qui aura 18 ans dimanche prochain, aurait arraché la médaille d'argent s'il s'était aligné chez les espoirs. Seul Fabian Weiss l'aurait battu. En courant avec les M23, Jan Christen aurait surtout eu la joie surprise de battre son propre frère Fabio de deux ans son aîné et «bronzé» ce jeudi! Le podium a été complété par Nils Brun.

Chez les espoirs filles, c'est la prometteuse Noemi Rüegg qui a remporté le titre M23. La cycliste du vélo-club local, passée professionnelle il y a peu chez Jumbo-Visma, a dominé la Tessinoise Linda Zanetti de 6 secondes et demi. Le maillot national des filles de moins de 19 ans sera quant à lui porté par la Zougoise Fiona Zimmermann.

Votre opinion