Publié

WEF 2012Les Femen dénoncent les «gangsters» de Davos

Des militantes du mouvement ukrainien Femen, célèbres pour défiler seins nus, ont brièvement manifesté samedi à Davos.

1 / 17
.

.

AFP
.

.

AFP
.

.

AFP

Les trois activistes ukrainiennes sont arrivées habillées à l'entrée du WEF et se sont ensuite dénudées devant le poste de contrôle, a constaté un photographe de l'AFP.

Seulement vêtues de leurs jeans, elles ont ensuite brandi des pancartes portant les inscriptions «la crise est faite à Davos» et «Pauvres à cause de vous».

Les jeunes femmes avaient également peint des slogans sur leurs corps, sur lesquels on pouvait lire «la fête des gangsters de Davos».Après avoir escaladé les grillages, elles ont été arrêtées par les forces de l'ordre. Femen, qui revendique 300 militantes à Kiev est devenu en trois ans un phénomène en Ukraine, mais aussi à l'étranger.

A moitié déshabillées ou en tenues légères, les membres du mouvement multiplient les actions publiques pour dénoncer la prostitution, le tourisme sexuel ou le harcèlement dont sont victimes les jeunes femmes en Ukraine et ailleurs dans le monde.

Les militantes de Femen s'étaient déjà rendues fin octobre 2011 en Suisse pour une tournée européenne, qui les a notamment conduites devant le domicile parisien de l'ex-directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, et sur la Place Saint-Pierre au Vatican où une des militantes s'était partiellement dévêtue juste après l'Angélus du pape.bur-ale/ob/LyS

(AFP)

Votre opinion