Automobilisme: Les fils de milliardaires cannibalisent la F1
Publié

AutomobilismeLes fils de milliardaires cannibalisent la F1

Mercedes va sans doute arrêter son programme de jeunes pilotes. La faute aux fils de milliardaires qui s’emparent de toutes les places disponibles…

par
LUC DOMENJOZ
Monza
Suivez l'actualité de la Formule 1 sous le regard aiguisé de notre journaliste spécialisé.

Suivez l'actualité de la Formule 1 sous le regard aiguisé de notre journaliste spécialisé.

Toto Wolff, le directeur général de l’écurie Mercedes, confesse un sérieux problème: en patron prévoyant, il a mis en place une filière pour préparer de jeunes pilotes prometteurs avant de les asseoir dans sa Formule 1.

A ce jour, ce programme compte trois pilotes: Esteban Ocon, probablement bientôt évincé de Racing Point Force India, Pascal Wehrlein, qui pilotait chez Sauber en 2017, et George Russell, l’actuel leader du championnat de Formule 2.

Esteban Ocon en situation délicate chez Racing Point Force India.

Esteban Ocon en situation délicate chez Racing Point Force India.

Malheureusement, aucune place n’est disponible au sein des équipes de F1, et Toto Wolff ne sait que faire de ses pilotes, au point de songer à renoncer à sa filière. Dès qu’un siège se libère, par exemple chez Williams, les milliardaires à l’affût se précipitent pour y placer leurs fils: les Russes Mazepin et Markelov chez Williams, ou encore le Canadien Latifi chez McLaren. Il n’y jamais de place disponible pour les pilotes de vrai talent.

----------

Haas mauvais joueur

Au moment de son rachat par Laurence Stroll, le père de Lance Stroll, l’écurie «Force India» à changé de nom pour s’intituler «Racing Point Force India». Ce faisant, l’écurie basée à Silverstone perd tous ses points et est donc considérée comme une nouvelle écurie.

Sauf qu’elle ne peut pas utiliser plus de moteurs que les trois blocs prévus par saison, ce qui signifie une continuité sportive. L’équipe aimerait donc récupérer les millions de dollars liés aux 28 points déjà marqués en début de saison par l’ancienne Force India. Pour y arriver, Racing Point Force India a besoin de l’unanimité des autres écuries. A ce jour, seule Haas s’oppose à en signer le document. L’équipe américaine craint que Racing Point Force India ne devienne une sortie d’écurie «B» de Mercedes, alignant ses pilotes avec son moteur. C’est ce qu’on appelle avoir la mémoire courte, Haas n’étant autre que l’écurie «B» par excellence de Ferrari…

----------

Le temple de la vitesse

A Monza, lors des qualifications, Kimi Räikkönen a été l’auteur du tour le plus rapide de l’histoire de la Formule 1, à 263.587 km/h de moyenne. Pendant la course, DRS ouvert, Sergio Perez a été le plus rapide en vitesse de pointe, avec 362.5 km/h au bout de la ligne droite des stands.

Votre opinion