Grosse frayeur: «Les flammes étaient à mes pieds»
Publié

Grosse frayeur«Les flammes étaient à mes pieds»

Le responsable de la Communauté d’Emmaüs, à Etagnières (VD), a réussi à s’extirper de sa camionnette en feu sur l’autoroute. Récit.

par
Evelyne Emeri
Le conducteur a juste eu le temps de se ranger sur le bas-côté de l’autoroute avant que la cabine ne s’embrase. Le véhicule a été complètement détruit. Le feu a même fait fondre le revêtement routier.

Le conducteur a juste eu le temps de se ranger sur le bas-côté de l’autoroute avant que la cabine ne s’embrase. Le véhicule a été complètement détruit. Le feu a même fait fondre le revêtement routier.

Christian Bonzon/Le Matin

Vendredi soir, il est environ 17 h 15. Le collaborateur d’Emmaüs rentre d’Etagnières (VD) au volant d’une des camionnettes de la Communauté, direction Vevey, lorsque celle-ci s’embrase subitement.

Votre opinion