Actualisé

Etats-UnisLes folles pubs de la NRA

Depuis la tuerie de Newtown, la National Rifle Association renforce sa publicité et voit affluer de nouveaux membres.

par
Laszlo Molnar

La National Rifle Association (NRA) ne désarme pas. Ce lobby américain des pro-armes continue de militer, principalement par voie d’affiches et d’encarts publicitaires, pour empêcher toute limitation d’achat d’armes à feu dans le pays. Une campagne qui lui a permis d’attirer 500 000 nouveaux membres depuis la fusillade de Newtown où 20 enfants de 6 à 7 ans ont été tués par un tireur fou le 14 décembre.

Mais, pendant qu’elle fait campagne, le nombre des victimes des armes à feu ne cesse de s’accroître. Un homme a tué le chauffeur d’un bus scolaire mardi en Alabama et retenait toujours en otage hier un enfant de 6 ou 7 ans. Par ailleurs, une jeune fille de 15 ans a été abattue sans raison apparente mercredi à Chicago, alors qu’une personne était tuée par un forcené en Arizona. Des morts qui ont été amplement évoquées hier par la presse alors que s’ouvrait au Congrès une première session sur la limitation des armes à feu. Un sujet brûlant dans un pays qui a vu plus de 1400 personnes se faire abattre depuis le massacre de l’école Sandy Hook. Cette violence est à l’origine de la volonté du président Barack Obama de faire interdire les fusils d’assaut et les gros chargeurs.

Votre opinion