06.06.2020 à 12:55

LibyeLes forces gouvernementales lancent une opération pour reprendre Syrte

L’armée de l’air du Gouvernement libyen d’union nationale a mené des frappes dans la périphérie de la ville côtière ce samedi afin de faire reculer les forces rivales de Khalifa Haftar.

Des combattants pro-GNA célébraient leur victoire vendredi 5 juin après avoir pris le contrôle de la ville de Tarhuna, à 65 kilomètres au sud-est de Tripoli.

Des combattants pro-GNA célébraient leur victoire vendredi 5 juin après avoir pris le contrôle de la ville de Tarhuna, à 65 kilomètres au sud-est de Tripoli.

Keystone

Les forces du Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont lancé samedi une opération pour reprendre la ville de Syrte aux forces rivales de Khalifa Haftar, après avoir enregistré une série de succès dans le conflit opposant les deux camps, selon un porte-parole.

Ville côtière située à 450 km à l’est de la capitale Tripoli, Syrte est un verrou stratégique entre l’est et l’ouest de la Libye, pays pétrolier plongé dans le chaos.

Le GNA, basé à Tripoli et reconnu par l’ONU, a annoncé vendredi avoir pris le contrôle de l'ouest du pays après avoir chassé les pro-Haftar de Tarhouna, leur dernier fief dans cette région.

«Attaquer les positions rebelles»

«Des ordres ont été donnés à nos forces (…) pour avancer et attaquer avec force toutes les positions des rebelles à Syrte», a déclaré Mohamad Gnounou, porte-parole des forces pro-GNA, en allusion aux forces du maréchal Haftar, l’homme fort de l’Est.

«L’armée de l’air a mené cinq frappes dans la périphérie de Syrte», a-t-il ajouté dans un communiqué sur Facebook.

Haftar d'accord pour un cessez-le-feu

Un des principaux protagonistes du conflit en Libye, Khalifa Haftar, a apporté son soutien à un cessez-le-feu à partir de lundi dans le conflit l'opposant aux forces gouvernementales, après des discussions samedi au Caire avec le président Abdel Fattah al-Sissi.

Une «initiative du Caire» appelle au «respect des efforts internationaux et propose un cessez-le feu à partir de 06h00 (heure locale et suisse), le lundi 8 juin 2020», a dit Abdel Fattah al-Sissi durant une conférence de presse en présence du maréchal Haftar. Ce dernier a accepté cette initiative au moment où ses forces subissent une série de revers dans la bataille.

Pris le contrôle en janvier

Les pro-Haftar avaient pris en janvier le contrôle de Syrte, ville natale de l’ex-dirigeant Mouammar Kadhafi, renversé et tué lors d’une rébellion en 2011.

Ils y étaient entrés, quasiment sans combats, après avoir sécurisé notamment l’allégeance d’un groupe local. Et la ville avait accueilli à bras ouverts les forces de Haftar.

Ces derniers mois, les pro-Haftar ont subi plusieurs revers. Ceux-ci ont lancé en avril 2019 une offensive pour s’emparer de Tripoli, en pleine lutte de pouvoir.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!