Publié

EspaceLes fragments de la sonde russe s'écrasent dans le Pacifique

Les fragments de la sonde martienne russe défectueuse Phobos-Grunt sont tombés dans l'océan Pacifique vers 18h45, ont rapporté les médias russes.

Phobos-Grunt, lancée le 9 novembre, devait se diriger vers un satellite de Mars, Phobos.

Phobos-Grunt, lancée le 9 novembre, devait se diriger vers un satellite de Mars, Phobos.

Keystone

«Selon nos calculs, la chute de fragments de l'appareil Phobos-Grunt a dû avoir lieu à 21h45 heure de Moscou dans l'océan Pacifique», a déclaré le colonel Valéri Zolotoukhine cité par l'agence Interfax.

Les forces spatiales du ministère de la Défense ont contrôlé la dernière phase de la sortie de l'orbite. «Cela a permis de pronostiquer avec une haute probabilité le lieu et l'heure de la chute de l'appareil», a souligné le colonel Zolotoukhine.

L'agence Itar-Tass citant le ministère de la Défense a précisé que les fragments sont tombés dans l'océan Pacifique à 1250 km à l'est de l'île de Wellington.

Phobos-Grunt, lancée le 9 novembre, devait se diriger vers un satellite de Mars, Phobos, et en ramener des échantillons, mais elle a échoué à s'affranchir de l'attraction de Terre.

Cet appareil d'un coût de 165 millions de dollars devait marquer le retour de la Russie dans l'exploration interplanétaire, abandonnée après l'échec en novembre 1996 de la sonde Mars 96 qui était retombée dans l'océan Pacifique.

(ats)

Votre opinion