20.10.2020 à 17:36

CoronavirusLes fromagers suisses veulent rassurer sur la fondue

L’association Switzerland Cheese Marketing a publié un communiqué estimant que le risque de contamination par l’un des plats préférés des Suisses est «improbable».

von
Michel Pralong
Le coronavirus ne semble pas se propager par voie digestive. Ce n’est donc pas la fondue, le risque, mais ses voisins de table.

Le coronavirus ne semble pas se propager par voie digestive. Ce n’est donc pas la fondue, le risque, mais ses voisins de table.

iStockphoto

En ces temps d’informations multiples et souvent contradictoires sur le coronavirus, comment savoir si tremper sa fourchette dans le même plat que d’autres présente un risque de contamination? L’association Switzerland Cheese Marketing SA, à but non lucratif et dont l’ensemble de la filière du fromage suisse est représenté dans l’actionnariat, a tenu à rassurer le public alors que l’automne va faire augmenter la consommation de fondue.

Dans un communiqué publié sur son site, fromagesuisse.ch, elle précise avoir étudié la question de près et que «le risque de contamination par une fondue au fromage est improbable». Elle ajoute que «jusqu’à présent, aucun élément n’indique que les aliments puissent être une source d’infection et aucune transmission du SARS-CoV-2 via des aliments n’a été attestée». Cela a en effet été répété plusieurs fois et il semble bien que la transmission du virus ne se fasse pas par voie digestive. Ses arguments sur la non-transmission via des objets sont en revanche un peu moins convaincants, même si les amateurs de la fondue au fromage soulignent l’avantage de celle-ci, puisqu’on ne laisse pas sa fourchette dans le caquelon, donc on ne peut pas prendre celle du voisin par mégarde.

En petit comité

Donc oui, «rien ne s’oppose, fondamentalement, au fait de déguster une fondue au fromage dans son environnement habituel». Mais comme le dit également le texte, «en comparaison au risque d’être contaminé directement par une personne infectée assise à la même table, la probabilité de contamination via la fondue au fromage est plutôt faible». Et c’est là toute la question: ce n’est pas la fondue en elle-même qui est dangereuse, ce sont les gens qui la mangent avec vous. Il ne sert donc à rien de se priver de fondue, mais en revanche, il est impératif de le faire en petit comité, en respectant les distances entre convives et évidemment, il faut que toute personne contaminée ou présentant des symptômes s’abstienne d’y participer.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
74 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Carel Deketh

21.10.2020 à 19:52

Mais devient dangereux si les gens venaient à manger debout! ... Au fait, tous les aliments et autres sont comestibles mais certains le sont qu'une seule fois! ...

Alma1989

21.10.2020 à 12:18

Chaque convive prend deux fourchettes et un couteau, et c'est réglé. Une fourchette pour tremper dans la fondue, le couteau pour s'aider à enlever le pain et la deuxième fourchette pour manger ;)

Pedzou

21.10.2020 à 07:48

C’est plus un risque cardiovasculaire que l’on prend avec une fondue,,, et une bonne dose de pesticides