Vaud: Les funérailles de Benoît Violier auront lieu vendredi

Actualisé

VaudLes funérailles de Benoît Violier auront lieu vendredi

Les obsèques du célèbre cuisinier se dérouleront à la Cathédrale de Lausanne. La cérémonie d'adieu est ouverte à tous.

1 / 29
Fredy Girardet, chef suisse.  (Vendredi 5 février 2016)

Fredy Girardet, chef suisse. (Vendredi 5 février 2016)

Keystone
Daniel Brelaz, syndic de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016)

Daniel Brelaz, syndic de Lausanne. (Vendredi 5 février 2016)

Keystone
Le chef français Joel Robuchon et le chef suisse Fredy Girardet (à dr.) également présents à la cérémonie. (Vendredi 5 février 2016)

Le chef français Joel Robuchon et le chef suisse Fredy Girardet (à dr.) également présents à la cérémonie. (Vendredi 5 février 2016)

Keystone

Les obsèques de Benoît Violier, décédé dimanche à l'âge de 44 ans, se dérouleront vendredi à 11h à la Cathédrale de Lausanne. La cérémonie d'adieu au cuisinier étoilé de l'Hôtel de Ville de Crissier (VD) est ouverte à tous.

Plusieurs personnalités politiques prendront part à la cérémonie, dont les conseillers d'Etat vaudois Nuria Gorrite, Jacqueline de Quattro, Philippe Leuba et Pascal Broulis, a indiqué ce dernier. Sa famille, ses amis, ses clients ainsi que toute la profession seront là, a-t-il ajouté.

Du côté de l'Hôtel-de-Ville de Crissier, la cinquantaine de collaborateurs du chef étoilé se rendront à la cathédrale, a déclaré Anouck Marmy, responsable des relations presse de l'établissement. Le restaurant sera fermé vendredi à midi, mais ouvrira le soir. Le chef de cuisine, Franck Giovannini, officie aux fourneaux, en attendant qu'une décision soit prise sur l'avenir de la PME, a-t-elle précisé.

Suicide confirmé

A la tristesse et à l'incompréhension générales, Benoît Violier s'est ôté la vie avec une arme à feu, dimanche à Crissier. Tous les éléments d'enquête et les investigations confirment la thèse du suicide, tel qu'annoncé dimanche dans le communiqué de la police cantonale vaudoise, a indiqué celle-ci mercredi.

Le décès du Franco-Suisse, né à Saintes, en Charente-Maritime (F), survient quelques semaines après que son restaurant trois étoiles s'est vu décerner le titre de «meilleur restaurant du monde» selon «La Liste», qui dresse le palmarès de mille tables d'exception.

Erratum

Une brève information publiée dans l'édition du «Matin» de jeudi indique que les obsèques du cuisinier se déroulent «aujourd'hui». Il s'agit d'une erreur, la cérémonie se tient bel et bien le vendredi 5 février, à Lausanne.

(ats)

Ton opinion