Publié

ConstatLes Genevois se sentent de moins en moins en sécurité

Le sentiment d'insécurité de la population genevoise a bondi, malgré une criminalité en baisse, selon le Diagnostic local de sécurité (DLS) 2013 présenté jeudi par la police.

L'insécurité prédomine à Genève.

L'insécurité prédomine à Genève.

Keystone

Les Genevois se sentent de plus en plus insécurisés malgré une baisse de la criminalité.

Les problématiques liées aux violences interpersonnelles, aux vols dans la rue et au deal de la drogue sont jugées prioritaires. Selon les résultats de ce sondage représentatif réalisé tous les trois ans depuis 2004, 49,9% des personnes interrogées dans le canton disent se sentir insécurisées contre 37,2% en 2010. Il s'agit un peu d'un paradoxe, car on vit à Genève une baisse marquée de la criminalité, a déclaré devant la presse Pierre Maudet, chef du Département de la sécurité et de l'économie.

(ats)

Ton opinion