Publié

SolutionLes gens du voyage indemnisent l'agriculteur

Un arrangement a été trouvé entre un agriculteur jurassien et les gens du voyage qui avaient établi leur campement illégal sur son champ à Delémont.

Photo d'archives

Photo d'archives

Keystone

Les gens du voyage ont indemnisé le propriétaire du terrain, qui a retiré de son côté sa plainte pénale.

Ce terrain d'entente a été trouvé à l'issue d'une séance de conciliation vendredi, a annoncé le Ministère public. Les gens du voyage ont indemnisé le propriétaire du champ «en fonction de leurs moyens financiers».

La procureure Geneviève Bugnon n'a pas dévoilé le montant du dédommagement versé. Un montant de 2500 francs a été évoqué à plusieurs reprises au cours de la semaine.

Le groupe s'est également engagé à remettre en état le terrain, où sont installées une quarantaine de caravanes, à leur départ prévu dimanche. Les nomades ont loué une benne pour y déposer leurs déchets. L'agriculteur avait déposé une plainte contre le stationnement illégal de ces caravanes et voitures.

Pas de place d'accueil

Ces gens du voyage ont installé leur campement samedi dernier sans autorisation sur un champ situé au sud de la gare de Delémont, près du comptoir delémontain. Ils avaient choisi cet emplacement car l'aire d'accueil de Bassecourt affichait complet.

La situation pourrait devenir encore plus critique. L'emplacement de Bassecourt sera transformé en aire de repos de la Transjurane A16. L'Etat cherche un nouveau lieu d'accueil pour les gens du voyage et ainsi éviter des campements sauvages qui pourraient à nouveau déchaîner les passions.

(ats)

Votre opinion