Canton de Neuchâtel: Les gens du voyage quittent La Vue-des-Alpes
Actualisé

Canton de NeuchâtelLes gens du voyage quittent La Vue-des-Alpes

Les caravanes quittent le terrain sur lequel elles étaient installées depuis une semaine.

Les gens du voyage quittent La Vue-des-Alpes.

Les gens du voyage quittent La Vue-des-Alpes.

DR/Photo d'illustration

La police cantonale était sur place avec une septantaine d'agents pour surveiller le départ des caravanes. Vers 10h, les caravanes ont quitté le camp, comme l'avaient annoncé les gens du voyage lors des discussions par la police neuchâteloise. Ils ont quitté le canton, a indiqué à l'ats son porte-parole Pierre-Louis Rochaix.

La police les a escortés jusqu'aux frontières du canton, a précisé M. Rochaix. Il semblerait que certains se rendent en France par La Chaux-de Fonds; d'autres sont partis en direction du canton de Vaud, mais pourraient continuer la route vers le Valais, a-t-il précisé, confirmant une information publiée sur le site internet Arcinfo.

Le départ s'est déroulé sans incident, a souligné M. Rochaix. Et la place a été rendue en état. La police les a informés qu'il n'y avait aucune place pour les accueillir dans le canton.

Situation de crise

Les gens du voyage voulaient rester quelques mois sur le Pré Raguel, mais le Conseil d'Etat a fixé un délai de départ à lundi dernier, 14h00. La décision d'autoriser les gens du voyage étrangers à s'installer à cet emplacement a été prise pour mettre fin à une situation de crise.

Ces personnes avaient quitté le 2 juin après un ultimatum le site qu'elles occupaient dans la région de Champion (Gampelen/BE). Le convoi d'une soixantaine de caravanes avait d'abord l'intention de s'installer sans autorisation sur un terrain situé sur la commune de Cressier (NE)

La police neuchâteloise avait mis en place un dispositif pour empêcher une occupation illégale de ce terrain. Elle avait alors dû fermer l'autoroute A5 vers Cressier.

(ats)

Votre opinion