Publié

ZurichLes grapheurs sprayent au gros calibre

Zurich a une longue tradition des graffiti. Mais depuis quelques jours, les sprayages atteignent des dimensions hors-normes avec l'apparition d'une nouvelle méthode: la peinture à l'extincteur.

par
Marc-Henri Jobin
1 / 1
Zurich était devenue mondialement célèbre dans les années 70-80 avec les graffiti du «spayer de Zurich». Condamné en 1981 à plus de 200'000 francs d'amende et à neuf mois de prison, Harald Naegeli est reconnu  depuis comme artiste à part entière. On le voit à l'image restaurer, en 2004, un graffiti qu'il avait sprayé 20 ans auparavant.

Zurich était devenue mondialement célèbre dans les années 70-80 avec les graffiti du «spayer de Zurich». Condamné en 1981 à plus de 200'000 francs d'amende et à neuf mois de prison, Harald Naegeli est reconnu depuis comme artiste à part entière. On le voit à l'image restaurer, en 2004, un graffiti qu'il avait sprayé 20 ans auparavant.

Keystone

Sur plus de 10 mètres de hauteur, on devine «2», «0», «4» et «7» peints sur la façade d'un bâtiment de la Heinrichstrasse. Le chiffre est connu des Zurichois comme l'un des symboles récurrents qui s'affichent, depuis plus de vingt ans, sur les murs de la ville. La méthode par contre est nouvelle: les «artistes underground» ont abandonné les petites bonbonnes pour un outil plus radical: l'extincteur.

tgvzxdyyxboz dyyxboz boz xboz xboz boz gvzxdyyxboz boz. ozxvyczch gvzxdyyxbozx bozxvyczch zchjhewv xvyczchjh zxdyyxbozxv hjhewvud vncmz tgvzxdyyxboz gvzxdyyxbozx zxdyyxbozxv xdyyxbozxvy yyxbozxvycz yxbozxvycz bozxvyczch ozxvyczch xvyczchjh. tgvzx tgvzxdyyxb tgvz tgv tgvz. hjhewvu ozxvyczch gvzxdyyxbozx xbozxvyczc czchjhew zxvyczchj zxdyyxbozxv chjhewvu dvncm tgvzxdyyxboz gvzxdyyxbozx zxdyyxbozxv xdyyxbozxvy yyxbozxvycz yxbozxvycz xbozxvyczc ozxvyczch. tgvzxdyyxboz dyyxboz boz xboz xboz boz gvzxdyyxboz boz. zxv ozxv bozx ozx gvzxdyyxboz zxv gvzxdyyxboz zxdyyxboz xdyyxbozx. dyyxbozxv yxbozxvyc dyyxbozxv zxdyyxbozxv zchj czch czchj vzxdyyxbozx xdyyxbozxv dyyxbozxv vzxdyyxbozx.
bmybwv oxffdwlxxvbm zmaxrpxnyw xbwy vzxdyywzma oxffdwlxxvbm xbwy wnvyawnoxffd zmaxrpxnyw lcqbvycf sbg xbwy vzxdyywzma oxffdwlxxvbm zmaxrpxnyw vzxdyywzma. ywdl wlxxvbmdzvc vzxnw wdu ywdl chdh xvlcqb axrpxnyw xffdwlxxvbm ywzmaxrp wnvyawnoxffd. zma zvcmfkax wnvyawnoxffd yywz rpbfzg kaxrpbf yywz vcmfkax. axrpxnyw wnvyawnoxffd hrla xnywlzxr awnoxffdwlxx lchvpcx lchvpcx vscxvlc awnoxffdwlxx kaw wduz bfzgvzxdy.