Les héritiers du Seigneur des anneaux bloquent une cryptomonnaie
Publié

Propriété intellectuelleLes héritiers du Seigneur des anneaux bloquent une cryptomonnaie

Les ayants droit de Tolkien ont fait interdire une monnaie virtuelle appelée «JRR Token» et qui louchait trop vers la célèbre saga d’heroïc fantasy.

par
Michel Pralong
Le slogan de la cryptomonnaie faisait référence à l’anneau de la saga: «Un jeton pour les gouverner tous».

Le slogan de la cryptomonnaie faisait référence à l’anneau de la saga: «Un jeton pour les gouverner tous».

New Line Productions

Le concepteur de cette cryptomonnaie devait être un fan du «Seigneur des anneaux», ou alors avait l’intention d’attirer le vaste public de la saga. En août dernier, le site JRRToken.com était lancé, proposant l’achat de jetons virtuels sous le slogan: «Un jeton (Token) pour les gouverner tous», référence explicite à l’anneau du maléfique Sauron, le grand méchant de la trilogie littéraire «Le Seigneur des anneaux» de J. R. R. Tolkien.

Des similitudes qui n’ont pas échappé aux ayants droit de l’écrivain qui ont aussitôt saisi l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), écrit le «Guardian». Ils estimaient que le nom de domaine était «spécifiquement conçu pour induire en erreur les internautes en leur faisant croire que le site avait un lien commercial légitime» avec Tolkien.

Une «parodie» selon le concepteur

Le développeur de la cryptomonnaie, qui se trouve aux États-Unis, s’est défendu en affirmant qu’il voulait plutôt faire une référence à une forme unique de monnaie numérique plutôt qu’au romancier. Et que le nom de son domaine était plutôt à voir comme une parodie. Mais l’instance arbitrale de l’OMPI ne l’a pas entendu de cette oreille. Elle ne voit pas en quoi le nom du domaine est drôle ou parodique et non pas juste choisie pour tirer un profit de sa similitude avec le créateur du «Seigneur des anneaux».

Les lettres JRR auraient également signifié, selon le créateur de la cryptomonnaie «Journey through Risk to Reward», soit «Un voyage à travers le risque vers la récompense». Mais l’OMPI ne voit pas ce que cela signifie et dit ne pas comprendre en quoi un «voyage» a quelque chose à voir avec l’achat de jetons virtuels. En conséquence, les héritiers de Tolkien ont récupéré le nom de ce domaine, le développeur n’a plus le droit d’utiliser de tels noms pour sa cryptomonnaie et doit supprimer tout contenu en ligne en rapport. Les frais juridiques sont à sa charge.

Votre opinion

0 commentaires