Suisse: Les hommes de plus de 50 ans deviennent de plus en plus souvent pères
Publié

SuisseLes hommes de plus de 50 ans deviennent de plus en plus souvent pères

En 2016, 1855 hommes de plus de 50 ans ont eu un enfant. Ils sont ainsi trois fois plus nombreux qu'il y a vingt ans.

par
ofu
Keystone

En Suisse, hommes et femmes se laissent davantage le temps qu'avant pour fonder une famille. En 2016, les mères avaient en moyenne 31,8 ans à l'accouchement de leur premier enfant. En 1996, la moyenne se situait à 29,5 ans. La tendance se confirme également chez les hommes. Et elle est particulièrement marquée auprès des pères de plus de 50 ans, selon «20 Minuten». En 1996, 625 pères avaient au moins 50 ans à la naissance de leur enfant. En 2016, ils étaient 1855. Toujours en 2016, 22 hommes avaient même plus de 70 ans lorsque leur progéniture a vu le jour.

Felix Häberlin, président de la société suisse de la médecine reproductive, affirme: «La planification familiale se fait de plus en plus tard. Les jeunes femmes font des formations plus longues qu'avant et sont aussi plus souvent actives professionnellement. Leur désir d'avoir un enfant se manifeste plus tardivement. En conséquence, l'âge des pères augmente aussi.»

Stabilité financière

Contrairement aux ovules, qui vieillissent au fil du temps, les spermatozoïdes des hommes se renouvellent continuellement. «Dans la plupart du temps, la qualité du sperme ne diminue qu'à partir de 60 ans», explique Häberlin. A partir de cet âge, le risque de problèmes psychiques, d'autisme et de certaines maladies génétiques augmente légèrement chez l'enfant, note-t-il.

François Höpflinger, sociologue familial, pense lui aussi que cette évolution est due au fait que la planification familiale se fait de plus en plus tard. Mais selon lui, un autre facteur est à prendre en considération: «Il ne faut pas oublier les hommes qui ont des enfants avec leur deuxième femme. Ils sont forcément plus âgés.» Selon lui, être un père âgé a des avantages: «Ils peuvent garantir une certaine stabilité financière à leurs enfants. Et une fois à la retraite, ils ont suffisamment de temps pour s'occuper de leurs petits.» Il note par ailleurs que l'âge n'a souvent aucune importance pour les enfants. Le plus important est que leur père ait encore suffisamment d'énergie.

Votre opinion