Allemagne - Les inondations vont coûter jusqu’à 5 milliards d’euros aux assureurs
Publié

AllemagneLes inondations vont coûter jusqu’à 5 milliards d’euros aux assureurs

La facture s’annonce lourde après les pluies diluviennes qui ont frappé l’ouest de l’Allemagne, a annoncé mercredi la fédération des assurances.

La facture des intempéries de la semaine passée dans l’ouest de l’Allemagne, comme ici à Altenahr, se chiffre déjà à 5 millions d’euros, a annoncé mercredi la fédération des assurances.

La facture des intempéries de la semaine passée dans l’ouest de l’Allemagne, comme ici à Altenahr, se chiffre déjà à 5 millions d’euros, a annoncé mercredi la fédération des assurances.

AFP

Les inondations catastrophiques de la semaine dernière dans l’ouest de l’Allemagne coûteront jusqu’à 5 milliards d’euros (env. 5,4 milliards de francs suisses) aux assureurs, a estimé mercredi la fédération allemande du secteur GDV.

«Nous tablons actuellement sur des pertes assurées de 4 à 5 milliards d’euros», a déclaré Jörg Asmussen, directeur général de la fédération des assurances, dans un communiqué.

Cela fait de la dépression «Bernd», qui a principalement touché les deux Länder de Rhénanie, l’«une des plus dévastatrices du passé récent», a-t-il ajouté.

Presque tous les habitants de maisons individuelles et de logements collectifs du pays sont protégés contre les risques de tempêtes et de grêle, mais «seulement 46% sont protégés contre d’autres risques naturels tels que les fortes pluies et les inondations», fait valoir le GDV.

Fortes disparités entre régions

De fortes disparités existent en outre selon les régions: en Rhénanie-Palatinat, seulement 37% des assurés sont couverts par les dangers de catastrophes naturelles, et 47% en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, contre 94% dans le Bade-Wurtemberg, où cette couverture était obligatoire jusqu’en 1993.

Le dernier plus lourd bilan en matière d’indemnisations de pertes assurées datait d’août 2002 avec 4,65 milliards d’euros après la crue de l’Elbe dans l’est du pays, à la suite d’intempéries violentes qui avaient touché toute l’Europe centrale.

Dans les régions touchées, des routes, ponts, voies ferrées et autres infrastructures ont été détruits, rendant encore difficiles la communication et l’inspection des dommages.

Une nouvelle estimation des pertes sera publiée la semaine prochaine, indique la GDV.

Le gouvernement approuve une première aide d’urgence

Le gouvernement allemand a adopté mercredi une aide fédérale immédiate de 200 millions d’euros tandis que les régions, compétentes en matière de protection civile, verseront une somme identique, a annoncé le ministre des Finances Olaf Scholz lors d’une conférence de presse. Il s’agit de parer au plus pressé, en sécurisant notamment des bâtiments et infrastructures endommagés dans les régions les plus meurtries par les crues, et en aidant ceux qui ont tout perdu, ou bien vivent dans des conditions précaires, sans eau potable ou électricité. Berlin envisage aussi de faire appel au fonds de solidarité européen qui soutient financièrement les États membres de l’UE en cas de catastrophe naturelle. Et surtout elles seront complétées par un programme de reconstruction qui s’élèvera à plusieurs milliards d’euros, a estimé Olaf Scholz. AFP

(AFP)

Votre opinion

6 commentaires