Les internautes choqués par la métamorphose de Millie Bobby Brown
Publié

LookLes internautes choqués par la métamorphose de Millie Bobby Brown

L’actrice de 18 ans a complètement changé de look pour la première de «Stranger Things».

par
F.D.A.
1 / 4
Millie Bobby Brown lors de la première de la saison 4 de «Stranger Things» à Brooklyn, New York.

Millie Bobby Brown lors de la première de la saison 4 de «Stranger Things» à Brooklyn, New York.

Getty Images
Au bras de son compagnon Jake Bongiovi.

Au bras de son compagnon Jake Bongiovi.

Getty Images
Les internautes sont partagés sur cette métamorphose.

Les internautes sont partagés sur cette métamorphose.

Getty Images

Millie Bobby Brown a bien grandi depuis la première saison de «Stranger Things». Le week-end dernier, celle qui incarne le rôle de «Onze» dans la série Netflix est apparue méconnaissable sur le tapis rouge de l’avant-première de la quatrième saison.

Au bras de son compagnon Jake Bongiovi, la comédienne de 18 ans avait une longue chevelure blonde, une robe blanche élégante et un maquillage prononcé. Une métamorphose qui n’a pas laissé les internautes indifférents. Sur les réseaux sociaux, ils ont été nombreux à complimenter le nouveau look de l’actrice. «Splendide», «La meilleure» ou encore «La plus stylée de notre époque», pouvait-on lire.

D’autres, ont estimé que l’actrice faisait «trop» adulte. «Rappelez-moi son âge s’il vous plaît?» «Pourquoi vouloir vieillir si vite?» «Je ne sais pas si c’est l’effet des fossettes, mais c’est comme si 30 ans s’étaient écoulés entre la saison 1 et la 4», ont commenté certains internautes.

Dans une récente interview pour le podcast «The Guilty Feminist», Millie Bobby Brown a évoqué l’hypersexualisation dont elle est victime depuis très jeune. «Deux semaines avant d’avoir 18 ans, j’ai remarqué que je commençais à être plus sexualisée qu’auparavant. C’est vraiment dégoûtant, mais c’est réel. C’est un très bon exemple de ce qui se passe dans le monde et de la manière dont toutes les jeunes filles sont sexualisées. Je suis victime de cela en ce moment, et je l’ai toujours été», avait-elle confié.

Votre opinion