Publié

SuisseLes internautes ciblent habits et chaussures

Les consommateurs aiment également acheter sur internet des médias de divertissement et des articles électroniques ainsi que des cosmétiques.

Les achats sur internet sont définitivement entrés dans les moeurs des consommateurs helvétiques.

Les achats sur internet sont définitivement entrés dans les moeurs des consommateurs helvétiques.

Keystone

Pratiquement tous les internautes suisses (97%) passent commande dans des boutiques en ligne au moins une fois par an, selon une étude. Près de quatre consommateurs sur cinq (79%) achètent avant tout des habits, des accessoires et des chaussures.

Environ 60% d'entre eux commandent principalement des médias de divertissement et des articles électroniques et 36% des cosmétiques, révèle vendredi une étude du comparateur sur internet Comparis.ch. En revanche, les jouets, ainsi que les repas et produits alimentaires (tous deux à 28%) sont à la traîne.

«Les jouets s'achètent plutôt rarement sur internet, principalement en raison de l'absence d'une offre simple d'utilisation. L'entrée prévue d'Amazon sur le marché suisse changera durablement la donne», estime Jean-Claude Frick, expert numérique chez Comparis.

Des clichés persistent

Certains clichés ont par ailleurs la vie dure, révèle l'étude de Comparis. Les femmes achètent ainsi davantage d'habits et de produits de beauté que les hommes, à respectivement 86% contre 72% et 42% contre 31%. De leur côté, les hommes commandent plus fréquemment de l'électronique que les femmes (71% contre 48%).

Les internautes masculins dépensent également davantage en ligne. En effet, 40% d'entre eux investissent entre 500 et 2000 francs par an et 16% déboursent même entre 2000 et 5000 francs. Dans cette catégorie de prix, à peine 8% des femmes dépensent autant. Elles sont 34% à payer entre 200 et 500 francs par an pour leurs achats.

Par catégorie d'âge, 42% des 15-29 ans dépensent entre 500 et 2000 francs par an sur la toile, contre 39% des 30-59 ans. Curieusement, les 60-74 ans ne sont pas en reste face aux plus jeunes et sont 36% à passer des commandes dans la même fourchette de prix, note Comparis. Concernant les achats de plus de 5000 francs, les 30-59 ans arrivent loin devant (5%).

Aucune crainte quant à la sécurité

Les trois quarts (76%) des 1003 internautes sondés s'accordent par ailleurs pour dire que le shopping en ligne est sûr. Seules 8% des personnes pensent le contraire. Si la majorité n'a pas de craintes quant à la sécurité, les acheteurs privilégient malgré tout le paiement sur facture (46%). Suivent le règlement par carte de crédit (36%) et les autres moyens de paiement mobile (Paypal, virement direct, etc...), à 14%.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!