Prix: Les islamophobes lancent le «Swiss Stop Islam Award 2018»
Actualisé

PrixLes islamophobes lancent le «Swiss Stop Islam Award 2018»

Afin de soutenir ceux qui «au péril de leur vie» se battent contre la colonisation islamique de la Suisse, les milieux anti-islam se dotent d'un prix. Parmi les nominés le conseiller national Roger Köppel, la journaliste Mireille Vallette ou encore Uli Windisch.

par
Eric Felley
Le visuel de plate-forme qui lance le «Swiss Stop Islam Award» 2018 est tout à fait dans la ligne des campagnes de l'UDC contre les minarets ou la burqa.

Le visuel de plate-forme qui lance le «Swiss Stop Islam Award» 2018 est tout à fait dans la ligne des campagnes de l'UDC contre les minarets ou la burqa.

DR

Ils ont déjà récolté 1460 francs sur les 7000 francs qu'ils veulent obtenir d'ici la fin de l'année. Ils, ce sont les initiants de l'opération nommée «Swiss Stop Islam Award 2018» qui vient d'être lancée sur la plate-forme Tell-Geschoss.ch. Le but est de récompenser des hommes politiques ou des personnalités qui se singularisent dans la lutte contre «la colonisation islamique de notre pays», selon les termes du site et «souvent au péril de leur vie et dans l'indifférence générale».

A l'origine de cette action on trouve le Tessinois Giorgio Ghiringhelli, qui avait lancé l'initiative anti-burqa au Tessin, acceptée en 2013 et entrée en vigueur en juillet 2016. L'objectif du «Swiss Stop Islam Award» est de décerner chaque année à trois personnes - en Suisse alémanique, en Suisse romande et en Suisse italienne - un prix de 2000 francs par lauréat, d'où le lancement d'un crowdfunding.

Le site a déjà établi une liste de nominés non exhaustive, où l'on trouve en Suisse romande: Mireille Vallette, fondatrice de l'Association suisse vigilance islam, le polémiste Alain Jean-Mairet ou encore Uli Windisch, rédacteur en chef des Observateurs.ch. Par contre nulle trace du conseiller national Jean-Luc Addor (UDC/VS) qui a été condamné pour son tweet «on en redemande» après un meurtre dans une mosquée. Ou encore de l'ex-conseiller d'Etat Oskar Freysinger.

En Suisse alémanique, on trouve les conseillers nationaux Walter Wobmann (UDC/SO), Roger Köppel (UDC/ZH) et Saida Keller Messahli, fondatrice et présidente du Forum pour un islam progressiste. Celle-ci a d'ores et déjà déclaré à la Basler Zeitung qu'elle refuserait cette distinction.

Votre opinion