Publié

SouilluresLes jets d’œufs, nouvelle tendance pour Halloween

Halloween n'incite pas seulement à se déguiser et à faire la fête. Des cas de jets d’œufs contre des façades ou des voitures ont été signalés dans le canton de Vaud comme dans plusieurs cantons de Suisse alémanique.

La célébration d'Halloween ne se fait pas toujours de façon traditionnelle.

La célébration d'Halloween ne se fait pas toujours de façon traditionnelle.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La pratique des jets d’œufs contre les façades et les véhicules prend de l'ampleur. Plusieurs d'entre eux ont été signalés dans le canton de Vaud comme dans une petite dizaine de cantons en Suisse alémanique dans la nuit de vendredi à samedi.

«Ce phénomène, qu'on connaît depuis quelques années, est en forte progression», a expliqué ce samedi 1er novembre à l'ats Eric Flaction, répondant vaudois à la presse. A Lausanne, la police a reçu sept appels pour des jeunes qui lançaient des œufs sur des véhicules.

Des clowns signalés à Yverdon

Et une bande de jeunes déguisés en clowns a été signalée à Yverdon-les-Bains. Ce phénomène des faux clowns malfaisants, propagée via les réseaux sociaux, avait suscité une certaine appréhension auprès des jeunes.

A Lausanne, la police avait mis sur pied une surveillance renforcée. Elle a reçu deux appels de personnes qui affirmaient avoir vu des clowns menaçants, mais les recherches se sont avérées négatives, a indiqué le service de presse de la police de Lausanne.

Oeufs saisis à Zurich

Mais la pratique du jet d’œufs a pris le pas sur le déguisement de clowns dans les cantons de Zurich, Soleure, Thurgovie, Argovie et St-Gall. De nombreuses façades et voitures ont été barbouillées. A Zurich, la police a même saisi une centaine d'oeufs.

Les polices de ces cantons ont été interpellées en moyenne une trentaine de fois pendant la nuit, aussi pour des poubelles renversées ou des boîtes aux lettres, remplies de pétards.

Reste qu'à Zurich, la police a été appelée pas loin d'une centaine de fois pour des choses moins drôles comme des feux boutés à des containers renversés. Les débuts d'incendie ont été rapidement maîtrisés. La police a aussi saisi des matraques et une hache. Dans chaque canton, les déprédations s'élèvent à quelques milliers de francs.

(ats)

Votre opinion