Berne – Les jeunes de droite lancent un référendum contre la loi Netflix
Publié

BerneLes jeunes de droite lancent un référendum contre la loi Netflix

Le Parlement a adopté lors de la session de septembre une loi visant à taxer les plateformes qui diffusent des films pour aider le cinéma suisse. Un comité s’y oppose.

par
Eric Felley
Les jeunesses PLR, UDC et Verts libéraux ne veulent pas d’une taxe prélevée sur les plateformes pour financer les productions cinématographiques suisses.

Les jeunesses PLR, UDC et Verts libéraux ne veulent pas d’une taxe prélevée sur les plateformes pour financer les productions cinématographiques suisses.

Getty Images

Ils l’avaient annoncé à l’issue de la session d’automne du Parlement. Les jeunes du PLR, de l’UDC et des Verts libéraux passent de la parole aux actes et vont tenter de réunir 50 000 signatures pour s’opposer à la loi Netflix adoptée par les deux Chambres fédérales. Cette loi fédérale sur la culture et la promotion cinématographique (loi Netflix) a été soutenue par 124 voix contre 67 et 3 abstentions au Conseil national, et par 33 voix contre 7 et 4 abstentions au Conseil des État.

Cette loi impose aux détenteurs de plateformes de streaming comme Netflix ou Disney+ ainsi que les chaînes de télévision privées d’investir chaque année au moins 4% de leur chiffre d’affaires en Suisse dans des productions helvétiques. De plus, ils seront obligés de proposer au moins 30% de films européens dans leur catalogue. «Nous nous opposons à cette révision de la loi, qui ignore complètement les besoins des consommateurs, mais surtout ceux des jeunes», note le comité. Une conférence presse lancera le référendum ce vendredi 15 octobre à Berne.

Votre opinion

22 commentaires