Suisse: Les jeunes préoccupés par la prévoyance vieillesse
Publié

SuisseLes jeunes préoccupés par la prévoyance vieillesse

Le baromètre du Credit Suisse révèle que la question des retraites est la principale préoccupation des jeunes en Suisse.

L’enquête a été réalisée en ligne entre juin et juillet par l’institut de recherche gfs.berne.

L’enquête a été réalisée en ligne entre juin et juillet par l’institut de recherche gfs.berne.

KEYSTONE

La prévoyance vieillesse est la principale préoccupation de la jeunesse en Suisse, selon le baromètre 2020 du Credit Suisse. Viennent ensuite la crise du coronavirus et la protection de l’environnement et du climat.

En Suisse, 47% des jeunes interrogés disent que la restructuration de la prévoyance vieillesse est leur principale préoccupation. C’est le seul pays étudié dans le cadre du baromètre du Credit Suisse, dans lequel figurent également le Brésil, les Etats-Unis et Singapour, où ce sujet est placé dans les dix préoccupations majeures des jeunes.

La question des retraites était déjà la préoccupation principale des jeunes en Suisse l’année passée, a rappelé lundi le Credit Suisse. Les jeunes sont favorables au système actuel de financement des retraites par la population active.

Regard pragmatique

Dans l’ensemble des pays observés dans le baromètre, les jeunes «posent un regard pragmatique sur la gestion de la crise du coronavirus. La critique fondamentale du système reste marginale», écrit le Credit Suisse.

En Suisse, les personnes interrogées «approuvent, pour la plupart, les mesures mises en place pour le gouvernement jusqu’à l’été 2020 pour juguler la crise du coronavirus». Dans tous les pays, sauf aux Etats-Unis, les jeunes interrogés pensent également que la crise a resserré le tissu social.

Autosuffisance

Pour les jeunes, la pandémie montre la vulnérabilité d’une chaîne de production mondialisée. Une majorité souhaite une meilleure autosuffisance nationale pour les produits médicaux et la nourriture. De plus, il serait souhaitable d’avoir des dirigeants forts qui mettent des mesures en oeuvre, y compris lorsque des résistances apparaissent.

Pour ce baromètre de la jeunesse 2020, environ 1000 jeunes de 16 à 25 ans ont été interrogés en Suisse, au Brésil, aux Etats-Unis et à Singapour. L’enquête a été réalisée en ligne entre juin et juillet par l’institut de recherche gfs.berne.

(ATS/NXP)

Votre opinion