Publié

FootballLes joueurs servettiens conspués par un «comité d'accueil»

Une trentaine de supporters «grenat» remontés attendaient ce dimanche en fin d'après-midi le car de l'équipe aux Evaux (GE), où les forces de l'ordre s'étaient déplacées.

par
Nicolas Jacquier
Keystone

De retour de Berne où Servette avait été lourdement humilié 6-2 par YB en début d'après-midi, le car transportant l'équipe a été bloqué une centaine de mètres avant le centre sportif des Evaux par une trentaine de fans genevois, venu composer un comité d'accueil afin d'y manifester leur colère. «Il y a eu quelques débordements, l'ambiance était électrique. Les joueurs se sont fait conspuer», explique Didier Rieder, chef de la communication du SFC, présent sur les lieux. Pour calmer le jeu et éviter des échauffourées plus sérieuses, deux voitures de police avaient été dépêchées sur place.

L'action des ultras n'a pas surpris les responsables servettiens. «Quelque part, on s'y attendait. C'était une manière de faire passer un message de colère et de déception. Dans le groupe, les plus anciens y sont habitués. Pizzinat a souvent connu ça en Italie.»

En début de soirée, plusieurs joueurs ont été parlementer avec leurs supporters fâchés, ont aussi écouté leurs doléances, compréhensibles. «Ils leur ont expliqué qu'ils ne trichaient pas, qu'ils mouillaient le maillot et le respectaient mais qu'ils ne pouvaient peut-être pas davantage offrir actuellement», conclut M. Rieder. Après une demi-heure de grosse tension, le calme devait revenir au centre d'entraînement du SFC.  

Ton opinion