Publié

DébatLes journalistes peuvent-ils user de mises en scène?

Armés d’un faux pistolet lors de la reconstitution d’un braquage, des journalistes de France 2 ont été arrêtés par la police. Faut-il revoir ou interdire ces pratiques?

par
Christophe Chanson
AFP

Alors qu’ils s’apprêtaient à tourner une scène clé de leur reportage illustrant le braquage du Casino de Trouville, des journalistes de «Complément d’enquête», le magazine d’investigation de France 2, ont été pris pour de vrais gangsters le 5 janvier dernier. Effrayé par cette reconstitution très réaliste au cours de laquelle un preneur de son pointait un pistolet factice en direction d’une caméra cachée dans une voiture, un couple de bijoutiers a averti la police. Quelques minutes plus tard, les pandores arrêtaient l’équipe pour la placer en garde à vue.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!