Hockey sur glace: Les juniors suisses espèrent saisir leur deuxième chance de briller

Publié

Hockey sur glaceLes juniors suisses espèrent saisir leur deuxième chance de briller

Interrompu l’hiver passé en raison du Covid, le Championnat du monde des moins de 20 ans a été reprogrammé à Edmonton. La Suisse entre en lice mercredi contre la Suède.

par
Cyrill Pasche
L’équipe de Suisse des moins de 20 ans commence le tournoi mondial mercredi soir.

L’équipe de Suisse des moins de 20 ans commence le tournoi mondial mercredi soir.

freshfocus

C’est un peu comme une deuxième chance pour les juniors de la catégorie des moins de 20 ans. Le prestigieux et important tournoi – qui ouvre souvent des portes vers la NHL – a été reprogrammé en août, à Edmonton (Canada) après avoir été annulé en cours de route le 29 décembre dernier en raison du Covid.

Le timing n’est pas forcément idéal puisque le mois d’août correspond d’ordinaire à la reprise sur la glace et à la préparation de la saison. Mais voilà, ces juniors de moins de 20 ans ont au moins là l’opportunité de se faire valoir à nouveau sur la scène internationale. Les compteurs ont été remis à zéro et il s’agit en quelque sorte de la répétition du Mondial qui avait débuté en décembre 2021.

Si le tournoi a démarré mardi à Edmonton sur la patinoire des Oilers du prodigieux Connor McDavid (avec des victoires de la Tchéquie, Finlande et États-Unis en ouverture de la compétition), l’équipe de Suisse entre en lice ce mercredi sur le coup de 20 heures. Premier adversaire, la Suède. Un gros morceau et l’un des favoris du tournoi avec le Canada, les États-Unis et la Finlande. L’équipe de Suisse, au sein de laquelle les deux tiers des joueurs présents il y a quelques mois sont de retour, espère créer la surprise.

«Étant donné qu’il s’agit de la répétition des Mondiaux de décembre 2021, l’objectif reste inchangé. Nous entendons réaliser le meilleur résultat possible et nous préparer de manière optimale en vue du Championnat du monde de décembre prochain. Nous souhaitons, d’une part, permettre aux joueurs de rattraper le Mondial annulé (en décembre dernier) et, d’autre part, intégrer de jeunes joueurs en vue du prochain CM en décembre 2022. La sélection s’est effectuée selon le principe du mérite. Même si aucune nation ne sera reléguée en août, nous entendons nous montrer compétitifs et présenter un jeu de qualité. Ce tournoi ne sert pas uniquement de préparation en vue du prochain Championnat du monde. Les objectifs restent ambitieux», a expliqué Lars Weibel, le directeur des équipes nationales. 

La sélection helvétique

Les deux tiers des sélectionnés en décembre dernier sont de retour pour l’édition du mois d’août. C’est notamment le cas de Noah Delémont, Dario Allenspach, Fabian Ritzmann et Joshua Fahrni.

Les deux tiers des sélectionnés en décembre dernier sont de retour pour l’édition du mois d’août. C’est notamment le cas de Noah Delémont, Dario Allenspach, Fabian Ritzmann et Joshua Fahrni.

freshfocus

Le coach principal, Marco Bayer, a voyagé au Canada avec 26 joueurs, mais seuls 25 éléments peuvent être inscrits définitivement. Deux blessés légers: Noah Delémont (Bienne) et Joël Marchon (Zoug) n’ont pas encore été enregistrés et font l’impasse sur le début du tournoi. «Noah Delémont fait partie des leaders de l’équipe et est appelé à jouer un rôle clé lors des matches contre l’Allemagne et l’Autriche, particulièrement importants pour nous. Nous veillons à une remise en forme en douceur. Noah est en bonne voie pour être pleinement disponible très bientôt déjà», a rassuré le coach Marco Bayer.

Gardiens: Henauer Andri (CP Berne), Pasche Kevin (Omaha Lancers / USHL), Patenaude Noah (Saint John Sea Dogs / QMJHL).

Défenseurs:  Chanton Giancarlo (Genève-Servette), Delémont Noah (HC Bienne), Despont Vincent (Saint John Sea Dogs / QMJHL), Dionicio Rodwin (Niagara IceDogs / OHL), Meile Nick (CP Berne), Nussbaumer Arno (EV Zoug), Sidler Dario (Lausanne HC), Streule Maximilian (Winnipeg Ice / WHL), Zanetti Brian (Peterborough Petes / OHL).

Attaquants: Alge Mats (Rapperswil), Allenspach Dario (EV Zoug), Baechler Nicolas (GCK Lions), Biasca Attilio (Halifax Mooseheads / QMJHL), Fahrni Joshua (CP Berne), Garessus Lilian (HC Ajoie), Graf Marlon (GCK Lions), Henry Joel (GCK Lions), Knak Simon (HC Davos), Marchon Joel (EV Zoug), Muggli Tim (EV Zoug), Nicolet Kevin (Linköping HC / Suède), Ritzmann Fabian (CP Berne), Taibel Jonas (Moncton Wildcats / QMJHL).

Le groupe et le calendrier de la Suisse

L’équipe de Suisse a été placée dans le groupe B. Ses adversaires? Les États-Unis, la Suède, l’Allemagne et l’Autriche. À noter qu’il n’y a pas de relégué cette année. 

10.08:  Suisse - Suède 20h00

12.08: Suisse - USA 04h00

14.08:  Suisse - Allemagne 04h00

15.08:  Suisse - Autriche 20h00

Tous les matches de la Suisse ainsi que certaines autres rencontres du tournoi seront diffusés en direct sur MySports. Les matches de la Suisse seront également diffusés gratuitement sur TV24. Les matches de poule contre les USA et l’Allemagne, qui se joueront tard dans la nuit heure suisse, seront retransmis en différé le soir même sur TV24.

Et les Romands?

Le gardien lausannois Kevin Pasche est l’un des représentants romands de la sélection. Il était déjà de la partie en décembre dernier lorsque le tournoi avait été annulé. 

Le gardien lausannois Kevin Pasche est l’un des représentants romands de la sélection. Il était déjà de la partie en décembre dernier lorsque le tournoi avait été annulé. 

freshfocus

Il y en a plusieurs dans la sélection de Marco Bayer: les Fribourgeois Vincent Despont et Kevin Nicolet, le gardien neuchâtelois Noah Patenaude et le gardien vaudois Kevin Pasche, le Jurassien bernois Noah Delémont ainsi que le Jurassien Lilian Garessus.

Qui est la star du tournoi?

La star du tournoi ne se trouve pas dans le camp suisse, mais dans celui du Canada. Son nom? Connor Bedard. L’engouement autour de cet attaquant est énorme. Il est considéré comme un talent générationnel, au même titre que les Auston Matthews et Connor McDavid avant lui. L’attaquant canadien sera certainement choisi au premier rang du repêchage l’an prochain et certains clubs de NHL rêvent déjà d’obtenir le premier choix à la draft (les équipes les moins bien classées ont le plus de chances de remporter la loterie).

Autre joueur clé dans le camp canadien, un certain Mason McTavish. L’attaquant des Anaheim Ducks (3e choix au total lors de la draft 2021) a la particularité d’avoir patiné en Swiss Swiss League sous le maillot du EHC Olten pendant la saison 2020-2021 et d’avoir disputé les Jeux olympiques de Pékin avec le Canada en février dernier.

Côté helvétique, il n’y a malheureusement pas de futur Nico Hischier ou Roman Josi cette année dans la sélection. 

Ton opinion