16.09.2013 à 09:37

VoileLes Kiwis sont presque à bon port

Emirates Team New Zealand mène désormais sept victoires à une face à Oracle. Encore deux succès dans la baie de San Francisco et les Kiwis ramèneront l'America's Cup chez eux.

von
SI
AFP

Emirates Team New Zealand (ETNZ) n’est plus qu’à deux points d’une victoire dans la 34e Coupe de l’America. Les Néo-Zélandais ont enlevé la dixième régate à San Francisco face à Oracle.

Le score est désormais de 7-1 en faveur des Néo-Zélandais, les Américains ayant été pénalisés de deux points pour avoir triché lors de régates préparatoires à la «Cup», en 2012. OTUSA, l’équipe du multi-milliardaire américain Larry Ellison, doit encore remporter 8 manches pour conserver le trophée enlevé en 2010 à Valence. Les deux prochaines courses (11 et 12) auront lieu mardi et pourraient bien être décisives, malgré d’incontestables progrès de la part d’OTUSA.

L’équipe américaine a manifestement trouvé le mode d’emploi de son catamaran AC72 (22 m de long, 14 de large): des modifications ont été apportées au bateau (un bout-dehors plus court, notamment) et la communication est plus efficace depuis que le quadruple champion olympique britannique Ben Ainslie a remplacé l’Américain John Kostecki au poste stratégique de tacticien. Le «defender» s’est facilement imposé avec une marge de 47 secondes dans la première course de dimanche, enregistrant sa 3e victoire depuis le début de la finale, le 7 septembre.

La deuxième manche - sans doute l’une des plus belles courues jusqu’ici dans cette finale - s’est déroulée avec un vent (16,5 noeuds) et un courant un peu plus faibles (1,6 noeud) qu’une heure plus tôt. Les Kiwis ont passé la ligne d’arrivée 16 secondes devant les Américains, qui ont atteint la vitesse de 44,98 noeuds (83,3 km/heure) dans cette seconde manche.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!