Turquie: Les Kurdes lancent un appel à l'autonomie

Publié

TurquieLes Kurdes lancent un appel à l'autonomie

Cette demande pour obtenir des régions autonomes pourrait encore accroître les tensions entre les Kurdes et Ankara.

La ville de Diyarbakir, où s'est déroulé le Congrès des associations de mouvements kurdes en Turquie, est régulièrement le théâtre de manifestations contre la répression turque sur les Kurdes (ici le 22 décembre 2015).

La ville de Diyarbakir, où s'est déroulé le Congrès des associations de mouvements kurdes en Turquie, est régulièrement le théâtre de manifestations contre la répression turque sur les Kurdes (ici le 22 décembre 2015).

AFP

Le Congrès pour une société démocratique (DTK), qui réunit des associations et mouvements kurdes en Turquie, a lancé dimanche un appel à l'autonomie. Son assemblée a eu lieu durant deux jours à Diyarbakir, en pleine offensive de l'armée turque dans cette région.

Le DTK estime que «la résistance légitime du peuple kurde contre les politiques qui dégradent le problème kurde est essentiellement une exigence et une lutte pour un gouvernement autonome local et une démocratie locale». La déclaration appelle à la formation de régions autonomes dans plusieurs provinces voisines de Diyarbakir. Cet appel pourrait encore accroître les tensions entre les Kurdes et Ankara.

Erdogan réaffirme son opposition

Le président turc Tayyip Erdogan a réaffirmé samedi soir dans un discours que la Turquie ne permettrait jamais la formation d'un autre Etat au sein de ses frontières. Son Premier ministre Ahmet Davutoglu a pour sa part annulé samedi une rencontre prévue avec le chef du Parti démocratique des peuples (HDP) en accusant le grand mouvement pro-kurde de «profiter» de la violence actuelle.

L'armée turque a lancé il y a deux semaines une vaste opération contre les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans plusieurs villes du sud-est de l'Anatolie, où la population kurde est majoritaire. Plus de 200 combattants du PKK y auraient été tués en deux semaines.

Trois soldats turcs ont en outre été tués par l'explosion d'une bombe, a déclaré l'armée turque dimanche.

(ats)

Ton opinion