08.12.2017 à 22:21

Hockey - LNALes Lémaniques s'imposent, pas Fribourg

Contrairement à Fribourg, la 29e journée de National League a été bonne pour les Genevois et les Vaudois.

Fribourg a perdu 4-3 contre Davos.

Fribourg a perdu 4-3 contre Davos.

Face à Berne, Genève s'est imposé 4-3 ap lors de la 29e journée de National League. Le LHC a signé une victoire importante à Lugano (5-3), alors que Fribourg s'est incliné à domicile 4-3 devant Davos.

Genève-Servette n'avait pas la tâche facile. Vainqueur de Fribourg la veille (1-0), les Aigles se déplaçaient à Berne pour une rencontre face au leader. Un leader fragilisé récemment avec trois défaites de rang. Alors certes les Ours ont tout de même marqué deux points lors de ces trois revers, il n'empêche que sous l'égide de Kari Jalonen les séries négatives sont extrêmement rares. Trois coches de suite dans la colonne défaites, une première! Et sur ces trois résultats négatifs, les Bernois ont mené 3-0 à deux reprises. Cette fois ils ont mené 3-1 pour finalement quitter la glace avec un quatrième revers.

Hors de question de courber une quatrième fois l'échine pour le double champion en titre, pensait-on. Genève a frappé le premier via Simek après 85 secondes. Mais on sait qu'il est très difficile de capitaliser avec une avance d'un but, qui plus est à la PostFinance Arena. Sur le premier power-play bernois, Haas a pu niveler la marque, imité quelques minutes plus tard par Kämpf. Assis sur le siège conducteur, Berne n'a plus laissé le volant aux Genevois. Même privés de Simon Moser et Thomas Rüfenacht, les joueurs de la capitale regorgent d'armes offensives. Luca Hischier et Andre Heim ont combiné superbement pour rendre la tâche des Grenat encore plus compliquée.

Compliquée, mais pas impossible. Car les Genevois ont de la ressource. Spaling puis Loeffel ont permis aux Aigles de revenir à hauteur de Bernois soudainement moins confiants. Comme si la réaction des Grenat avait déréglé quelque chose dans le mécanisme de la grosse machinerie bernoise. C'est presque logiquement que Tömmernes a pu offrir le deuxième point à ses couleurs en prolongation. Avec ces cinq points en deux matches, Genève redevient sérieux, même si les Grenat voient le LHC leur passer devant au classement pour la huitième place.

Un match plein à la Resega

Car Lausanne a peut-être déniché la bonne formule. Alors que le déplacement à Lugano ne s'apparente vraiment pas à une sinécure, les Vaudois avaient en plus le souvenir frais de leur dernier voyage à la Resega le 28 octobre dernier. En avance 3-4 à cinq minutes de la fin, les Lions avaient sombré devant la jouerie tessinoise pour une défaite qui avait fait mal sous les casques.

Cette fois, les hommes d'Yves Sarault ont pris les devants 3-4 et ils ont su marquer le 3-5 plus de trois minutes plus tard. Tout n'a pas été parfait dans le camp lausannois avec à nouveau deux buts encaissés en infériorité numérique, mais le LHC a su profiter des errances luganaises dans le repli défensif. Et puis Froidevaux & cie ont mis à mal un Elvis Merzlikins aussi hésitant qu'imprécis. Petite consolation du côté des Bianconeri, Grégory Hofmann n'a pas manqué de célébrer comme il se doit son 400e match de National League avec un doublé et un assist.

A Fribourg, on a cru que Gottéron pourrait faire fi des absences et dominer Davos. Lorsque Slater a permis aux Dragons de virer en tête (3-2), la BCF Arena s'est mis à y croire et à oublier que Julien Sprunger a connu une rechute en raison de cette satanée commotion. Mais Nygren a frappé après 23 secondes dans le troisième tiers et Fribourg s'est mis à douter. Pire, à la 45e un tir peu académique de Simion a fini au fond des buts de Barry Brust. Fribourg clôt sa semaine sur deux défaites et voit Davos lui passer devant au classement.

A Bienne, on a retrouvé un sourire jusqu'aux oreilles. Avec Martin Steinegger, les Seelandais ont signé un cinquième succès de rang en dominant Zurich 5-2. Dans le dernier match de la soirée, Zoug s'est défait d'Ambri-Piotta 3-1.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!