Publié

BasketballLes Lions de GE battent facilement FR Olympic

En disposant de Fribourg 83-69, les Genevois ont pris une option sur la qualification pour la finale des play-off de LNA.

Le joueur fribourgeois James Smith (à droite), à lutte avec le Genevois Chace Stanback.

Le joueur fribourgeois James Smith (à droite), à lutte avec le Genevois Chace Stanback.

Keystone

Au Pommiers, devant un peu plus de 1000 spectateurs, les Genevois ont fait le travail. Ils mènent 2-0 dans la série qui les oppose à Fribourg Olympic au meilleur des cinq matches.

Ce succès s'est dessiné à l'entame de la deuxième mi-temps. Bien plus agressifs en défense qu'avant la pause, les hommes d'Ivan Rudez réussissaient un partiel de 15-3 en un peu moins de quatre minutes pour prendre 13 longueurs d'avance (55-42 après 23'58''). Ils géraient ensuite leur affaire face à une équipe fribourgeoise dont trois éléments majeurs (Sihota, Cotture et Miljanic) comptaient 4 fautes personnelles avant la 25e minute.

Un Dusan Mladjan impressionnant

Fribourg Olympic avait pourtant pris un excellent départ, aidé il est vrai par une défense genevoise trop laxiste. La troupe de Petar Aleksic menait ainsi 12-19 après 10'48''. C'en était trop pour Dusan Mladjan. L'ailier tessinois des Lions sortait alors le grand jeu, atteignant la pause avec 19 points à son compteur personnel (7/10 au tir, 4/6 à 3 points). Dusan Mladjan inscrivait notamment un panier miraculeux depuis le milieu du terrain au "buzzer" en fin de première mi-temps, qui permettait à son équipe de mener à la pause (40-39). Il poursuivait sur sa lancée en deuxième période, emmenant ses équipiers dans son sillage. L'international helvétique inscrivait 5 points supplémentaires dans les quatre premières minutes de cette seconde mi-temps, terminant la partie avec 24 points (9/14 au tir).

Un relâchement sans conséquence

Chace Stanback (17 points au total), Kenny Barker (12) et David Ramseier (12) prenaient alors également leurs responsabilités sur le plan offensif, permettant aux Lions de prendre 17 longueurs d'avance à la 32e (70-53). Les Genevois se relâchaient quelque peu dès cet instant, Fribourg Olympic leur infligeant un 14-3 en l'espace de 6'42'' pour revenir à 6 points à 2'08'' de la fin (73-67). Mais ils se reprenaient parfaitement, s'imposant comme samedi dernier avec une marge de 14 unités. Ils bénéficieront donc d'une première balle de match samedi à St-Léonard, où Olympic n'aura forcément pas le droit à l'erreur.

Votre opinion