Basketball – Les Lions de Genève engagent une vieille connaissance
Publié

BasketballLes Lions de Genève engagent une vieille connaissance

Le club genevois annonce la signature d’Eric Nottage jusqu’à la fin de la saison. Le meneur américain jouait à Massagno la saison dernière.

par
Jérémy Santallo

Les Lions de Genève passent à l’action. Poursuivi par la scoumoune – grave blessure du nouveau meneur US Hayden Lescault avant le début de saison et maintenant celle, moins importante, pour quelques semaines de leur top scorer serbe Dragan Zekovic –, le club du Pommier a annoncé mercredi la signature d’Eric Nottage jusqu’à la fin de l’exercice en cours afin de donner un «nouvel élan» à un groupe en souffrance.

Courte expérience à Antibes

Le meneur américain de 27 ans (187 cm) est tout sauf un inconnu en SB League puisqu’il était le dépositaire du jeu de Massagno la saison dernière avec 16 points, 7 assists et 5 rebonds en 32 minutes en moyenne par rencontre. «Nous avons des manques offensifs importants et il nous fallait plus de folie à la création, nous a expliqué le président Imad Fattal. Et si possible un joueur qui connaît déjà le championnat.»

Meneur scorer par excellence, capable des coups de chaud les plus fous sur une poignée d’actions, Eric Nottage avait vu sa belle saison passée avec Massagno récompensée par un contrat avec Antibes en Pro B française – deuxième division – cet été. Mais son expérience avec les Sharks s’était terminée abruptement début novembre après quelques parties (10 points 4 rebonds et 4 passes en 22 minutes en moyenne) suite à une décision personnelle.

«Eric ne réalise pas une bonne saison, nous non plus, on espère que cela fasse deux bonnes raisons pour que ça marche»

Imad Fattal, président des Lions de Genève

«Eric était depuis sous contrat (CS Dinamo Bucuresti) mais peu épanoui en Roumanie. Il ne réalise pas une bonne saison, nous non plus (ndlr: les Lions sont éliminés de la Coupe suisse et 3es en championnat avec six défaites), on espère que cela fasse deux bonnes raisons pour que ça marche, a aussi dit Imad Fattal. Nous voulions bousculer le groupe et renverser la mauvaise dynamique actuelle. On devait essayer quelque chose et nous l’avons fait.»

Knight sur le départ

L’arrivée d’Eric Nottage sonne le glas de la parenthèse Daishon Knight. Débarqué à Genève à la fin octobre, le joueur n’a jamais convaincu (12 points et 5 assists en 29 minutes). «Pour l’instant, il est là, poursuit Imad Fattal. Nous lui avons dit avant les fêtes que nous allions chercher un autre profil que le sien, qu’il n’était pas en cause mais qu’il y avait peut-être incompatibilité. Il cherche un club et on espère que ses récentes bonnes performances vont l’aider.»

Son successeur à la baguette du jeu genevois, Eric Nottage, devrait pouvoir faire ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs pour la réception du BC Boncourt mercredi 19 janvier.

Votre opinion