31.07.2020 à 08:57

Suisse

Les loyers de bureaux plongent à Zurich et Genève

Louer un local où travailler n’a jamais été aussi bon marché dans les épicentres habituellement critiques du pays: l’arc lémanique et la capitale économique.

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

KEYSTONE

Les prix des loyers de bureau accusent une chute majeure au deuxième trimestre par rapport au premier, en particulier dans l'arc lémanique et dans la région de Zurich. Dans le résidentiel, en revanche, les nouveaux appartements n'ont pas été frappés par la crise pandémique du coronavirus, révèlent les derniers indices publiés vendredi par Fahrländer Partner.

Dans le bassin lémanique et en agglomération zurichoise les loyers ont accusé respectivement un recul de 4,7% et de 3,9% dans la période sous revue en comparaison séquentielle. La résistance a été meilleure en Suisse orientale (-1,7%), dans le Mittelland (-2,0%) et à Bâle (-2,4%). Au niveau national, la baisse des loyers de bureau a atteint 3,3%.

Par comparaison avec le même trimestre en 2019, les loyers de bureau restent néanmoins presque inchangés, marqués par une évolution de -0,1%.

Se loger coûte toujours plus cher

La situation est très différente dans le résidentiel où les nouveaux appartements ont enregistré une hausse de leurs loyers de 1,4% à l'échelon national par rapport au trimestre précédent. Dans le même temps, les loyers des appartements plus anciens ont bondi de 3% au deuxième trimestre.

Par rapport au même trimestre de l'année précédente, les loyers résidentiels pour les nouveaux appartements se sont appréciés de 1,1% et même de 3,8% pour les appartements plus anciens.

Sur le plan géographique, l'évolution est très similaire dans toute la Suisse à l'exception du sud du pays où une légère baisse pour les nouvelles constructions est à constater par rapport au trimestre précédent (-0,9%) et par rapport au même trimestre en 2019 (-0,5%).

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!